Economie - Entraide - Economie Symbiotique

Pad des Pousses
image 2019_06_01_Gratiferia_1.jpg (0.1MB)
Et si nous commencions par la sobriété aussi nommée la décroissance ou le minimalisme ou la simplicité volontaire.
Sous quatre termes différents, ces mouvements exprime les mêmes valeurs.
  • Préserver la planète
  • Se rendre la vie plus belle par la légèreté
  • Porter mon attention sur ce qui est important
  • Vivre le bonheur sans la consommation d'objets ou de services

  • La Sobriété Heureuse pour reprendre le titre du livre de Pierre Rabhi.
  • La Simplicité Volontaire avec une connotation plus spirituelle. Saint François d'Assise ou la vie de Gandhi en sont des exemples.
  • La Décroissance pour reprendre le titre du journal des objecteurs de croissance avec une connotation plus militante ou tout du moins volontaire. Il existe un parti politique en France qui porte ce nom "Une croissance illimitée dans un monde limité est une absurdité".
  • Le Minimalisme : "J'ai appris qu'en simplifiant ma vie, j'avais le temps de m'occuper de ma santé, de mes amis, de mon argent, de mes passions, que je pouvais me concentrer sur moi-même d'une façon qui fait sens" explique Joshua Fields Millburn dans une conférence TEDx (sous-titré en français) https://www.youtube.com/watch?v=w7rewjFNiys .
    • "Minimalisme : un documentaire sur les choses importantes" documentaire américain (payant et uniquement en anglais : http://minimalismfilm.com/watch/).
    • Infographie des écolohumanistes pour jouer au Minsgame

Une économie alternative vers la transition existe déjà à Versailles
Que puis-je faire concrètement et localement pour agir en faveur d'une économie éthique, locale ou alternative ?

Agir en faveur d'un économie locale ou alternative

Placer mon argent en euros :

Et encore

Ce sont des exemples de l'économie symbiotique ! Il y a de très nombreux autres possibilités.


La valeur de l'argent
25 mn pour revenir au sens du sens des choses et de la valeur des choses.
Le rapport à l'argent par Marchall Rosenberg .
  • extraits : "Ne demandez jamais d'argent. Sollicitez de l'argent aux gens pour vous aider à faire l'oeuvre que vous souhaitez faire. Ne dites jamais aux autres "je ne vous donnerais des choses qui ont de la valeur à mes yeux seulement si vous me payez en argent. Je serai heureux de vous donner ce que j'ai à proposer. Et j'aimerai que tu me donnes un peu d'argent afin que je puisse continuer à en donner aux autres".
  • Voulez vous vivre dans un monde où les personnes qui ont quelquechose qui pourrait aider la famille de qql ne le donne que si vous leur donnez de l'argent ?
  • Ne demandez jamais d'argent ... ne faites jamais rien pour de l'argent. Obtenez de l'argent pour faire ce que vous voulez faire. Faites les choses qui rencontrent votre besoin de sens. Et ensuite, obtenez l'argent que vous avez besoin pour faire cela. La vie est trop courte."

Les Métamorphoses du travail par André Gorz
  • "Je ne dis pas que ce qu'on fait ne compte pas du tout dans les emplois rémunérés. Je dis qu'il y a une différence fondamentale entre ce qu'on fait par conviction, par vocation, par nécessité intérieure ou par gout et ce qu'on fait pour gagner sa vie."

Système d'Echange Local
Un système local d'échanges de Services et de Biens qui fonctionne depuis 2014 avec une monnaie : le soleil.
SEL de Versailles

Une monnaie Locale Complémentaire à Versailles
La Racine - https://laracine-monnaie.fr/
Mooc Colibris sur les MLC
Les personnes présentes avaient besoin de connaître l'utilité de la monnaie locale, notamment à l'égard des questions suscitées dans le forum: solidarité, économie circulaire, action sociale, mais aussi calendrier, périmètre de validité, intérêt marqué pour le ville de Versailles. De plus, j'ai reçu des propositions de collaboration et de lieux de réunion et d'information (Marie avec la bibliothèque). Margaux a également montré un vif intérêt pour sa propre pratique malgré un éloignement géographique un peu pénalisant.
Les contacts avec les personnes du CCI, Edgar et Michel, seront sans doute très utiles au développement de La Racine.
Pour la prochaine fois, on pourra voir comment relier la monnaie aux autres thématiques et comment je pourrai m'informer auprès des autres ateliers dont le n'ai pas pu profiter. Par Christian

MLC sigle utilisé pour les Monnaies Locales Complémentaires.
Une MLC à Versailles ? Oui c'est en projet à travers l'extension possible de "La Racine" la MLC de la vallée de Chevreuse / Yvelines.
Si ce sujet vous intéresse contactez-nous pour vous mettre en lien avec des personnes sur Versailles qui étudient ce projet.

Système d'Echange Local de Versailles

image logoSEL.jpg (22.1kB)

Un Système d'Echange Local (SEL) est une sorte de troc très amélioré car il se fait à plusieurs et en différé dans le temps. L'échange se fait, non pas entre deux personnes, mais à travers l'échange d'une "monnaie temps". Chaque membre du SEL met à disposition ses compétences et peut profiter à son tour des ressources de tous les membres.

image ImageSEL.png (20.5kB)
L'échange n'est pas réciproque : je peux aider Maïté à monter son site web et profiter de la perceuse d'Anna qui peux coudre un costume de girafe pour le fils de Paul qui apprend à Emilie à faire des sushis, etc. Pour garantir les échanges, une monnaie d'échange locale, le "soleil", permet au système de s'auto-réguler. Le cours d'anglais que je donne rapporte 120 soleils que je pourrais utiliser plus tard pour réaliser un échange avec un autre adhérent.
  • Chaque adhérent accède aux offres et demandes des autres membres et il peut mettre à jour les siennes.
  • C’est un système convivial d’échanges de services et de biens. Les compétences de chacun y sont valorisées.
  • Tout le monde peut participer : enfants, adultes, chômeurs, salariés, artisans, retraités…, et chacun reste responsable de ses activités devant la loi. De fait les SEL sont plutôt utilisés par des actifs.
  • Chacun connaît ses comptes (en nombre de soleil) via le site internet.

Les services que l’on peut échanger sont divers : bricolage, informatique, couture, conseils scolaires, coup de main, nouveaux apprentissages. La liste des « offres et demandes » est à disposition des adhérents et permet d’échanger directement entre eux.
Le Système d'Echange Local de Versailles (ou SEL de Versailles) couvre toutes les communes limitrophes de Versailles : Bailly, Buc, Guyancourt, Jouy-en-Josas, Le Chesnay, Marnes-la-Coquette, Rocquencourt, Vaucresson, Vélizy, Ville-d'Avray, Viroflay.
Pour Saint-Cyr-l'Ecole, Bois d'Arcy et Fontenay-le-Fleury il y a un autre SEL créé en 2015.

Pour changer échangeons car le lien est plus important que le bien.
Il existe des centaines de SELs dans toute la France et à l’étranger depuis plus de 20 ans.

  • réaliser des échanges sans euro, à valeur égale entre tous, 40 minutes = 40 soleils
  • valoriser et transmettre ses compétences et ses savoirs
  • améliorer ses connaissances
  • se rendre utile socialement
  • rencontrer des personnes de sa commune et de lier des amitiés
  • partager des moments de convivialité, loisirs, sorties etc...entre SEListes
  • améliorer sa qualité de vie avec les échanges
  • contribuer à une économie solidaire
  • se sortir de l’isolement et la solitude

Voici toutes les offres en cours au SEL de Versailles

Rejoindre le SEL

accès direct à la page Tout se fait en ligne, sauf la participation financière si vous avez l'élan de contribuer
  • Merci de lire la charte et le Règlement Intérieur
  • Remplissez la demande d'adhésion ci-dessous
  • La participation financière est uniquement pour la 1ère année pour un montant entre 0€ et 5 € .

Foire Aux Questions du SEL de Versailles

-> accès direct à la page , page du SEL

Comment m'inscrire et échanger en 5 étapes ?
1- Informez-vous
Pour comprendre, lisez ce site et regardez quelques vidéos (de 1 à 3 mns) https://sites.google.com/site/seldeversailles/videos
Réfléchissez aux 5 offres services que vous seriez prêt à rendre et 5 demandes que vous aimeriez obtenir exemples ici.
Lire la Charte des SELs et le Règlement Intérieur (1,5 page). Des questions ? lisez cette FAQ

2 - Remplissez le formulaire d'adhésion

3 - Rencontrons-nous. Un rdv va être organisé un-e animateur-trice "acceuil". C'est pour nous assurer de part et d'autre d'être parfaitement en phase quand à ce que le SEL pourra vous offrir comme plaisir dans l'échange. Ce rdv sera aussi l'occasion de répondre à toutes vos questions.

4 - Ouvrez votre compte ici . Payez l'adhésion en euros et en liquide à déposer dans la boite aux lettres du trésorier. Le plus important pour nous est que vous avez bien compris l'esprit. La première cotisation/adhésion vaut pour l’année en cours et toutes les années suivantes. Pour limiter nos charges l'association n'a pas de compte bancaire.
5 - Saisissez vos offres et demandes - C'EST LE PLUS IMPORTANT pour échanger. Avec votre numéro d'adhérent et de votre mot de passe vous pourrez rentrer dans le "Système" pour saisir vos offres et vos demandes . Soyez précis. Détaillez vos offres et demandes, racontez une histoire. Ajouter-y des images. Plus vous aurez d'offres et de demandes plus vous aurez de possibilités d'échanges. Nous recommandons au moins 10 offres et 10 demandes. Exemple https://sites.google.com/site/seldeversailles/services Vous pourrez les modifier plus tard.

Le SEL, c’est du troc ?
Dans le troc, deux personnes échangent au même moment deux choses qui ont à peu près la même valeur. C'est donc différent du troc car les services ont des valeurs différentes et les échanges ne se font pas forcément de UN à UN et pas au même instant. Voir les vidéos.

Mais moi je n’ai rien à proposer ?!
C’est souvent ce qu'on nous dit ! Pourtant chacun possède une richesse à donner aux autres : faire de la pâtisserie, du bricolage, proposer les noix de son jardin, raconter des histoires aux enfants, écouter celui qui a un gros coup de cafard. Tout le monde, enfants, retraités, chômeurs, a quelque chose à proposer. Il suffit d’être à l’écoute de ses différences. C’est fou ce qu’on peut découvrir alors comme nouveaux échanges.

Comment échanger ?
Regarder les offres et demandes existantes pour voir si vous n'avez pas une demande à faire à un adhérent ou si vous ne pouvez pas rendre un service. Une fois identifié le service, contactez la personne par email (le lien est à coté du service) ou alors en passant par les coordonnées indiquées avec le nom du contact. Contactez le (par email ou tél) comme vous le feriez d'un ami. La suite des relations entre les deux adhérents se fait de façon « normale » avec vos tél et emails personnels.
Enregistrez l'échange.
Après la réalisation de l'échange, celui qui a donné de son temps va dans la rubrique « Saisir un échange ». Saisir :
a – l’objet de son offre de service (avec précision, car ca donne des idées)
b – la catégorie de l’offre (permettra de faire des statistiques)
c – le nom de la personne qui a reçu l’échange (premières lettres du prénom)
d – clic sur « Je demande »
e – indiquez le montant en nombre de soleil (se mettre d’accord avant ;) Celui qui a reçu le service va recevoir un email qu’il n’aura plus qu’à valider.
f - Fin de l’échange. Bravo, vous recevez votre diplôme de selliste !!!
Vidéo de démo https://www.youtube.com/watch?v=ANH7-AOrUAY

Quelle garantie a-t-on sur la qualité des services proposés ?
Aucune. C’est aux adhérents de discuter, pour savoir si l’un a le niveau de qualification que souhaite l’autre. Ou de discuter avant si l’objet prêté tombe en panne le lendemain. Il n'y a pas de solution toute faite, ça passe par la discussion et la confiance. En cas de problème, le conseil d’animation du SEL peut intervenir mais pensez qu'ils sont bénévoles.
Chaque membre est responsable de lui-même. En cas de problème, c’est l’assurance responsabilité civile individuelle remplit son rôle.

Peut on être en négatif ?
Oui. C'est même le cas d'environ la moitié des adhérents. Chacun commence avec un compte à zéro. Si je verse 200 soleils pour l'initiation à la guitare avec David, mon compte devient négatif. Puis il pourra remonter si je donne mes conseils en informatique. Ainsi, dans un SEL, il y a nécessairement des adhérents avec un compte négatif, et d’autres avec un compte positif. C’est même indispensable ! Ainsi, la somme des montants de tous les comptes est égale à zéro. En moyenne, il y a autant de comptes négatif que de comptes positifs.
Et on peut même rester en permanence dans le négatif. Exemple : un adhérent échange souvent mais reste raisonnablement négatif. L'important est d'échanger. Inversement un seliste qui ne fait qu'une offre par an et qui serait toujours en positif mais avec un seul échange par an n'est pas l'idéal, c'est un peu dommage, et pourtant il est en positif. Mieux vaut beaucoup échanger avec un compte négatif. Néanmoins, le SEL de Versailles fixe une limite inférieure et supérieure maximale (voir Règlement Intérieur, actuellement de -1200 et +1200 soleils). Si un adhérent atteint cette limite, on lui rappelle les limites.

Le soleil, c’est une monnaie ? Et pour les biens ?
Oui c’est une monnaie, mais pas comme l'euro. L'euro peut se capitaliser, se dévaluer, rapporter des intérêts. Pas le soleil. Au Sel il n’y a pas d’aggios ! Le soleil est une monnaie virtuelle qui ne vaut que pour les membres de l'association. Ce n'est pas du papier c'est un compte virtuel qui vous donne votre solde en fonction du temps que vous avez donné et du temps que vous avez reçu.

Comme dans la plupart des autres SEL, on considère que tout travail a la même valeur. C’est donc le temps qui fixe la valeur : 1 soleil par minute de temps passé (ou 60 soleils de l’heure). Il est important de se mettre d’accord avant l’échange sur les éventuels frais annexes : transport, carburant de la tondeuse prêtée, matériel à usage unique apporté par l’offreur...

Et pour échanger un objet, comment faites-vous ?
Le cas des objets est, il est vrai, un peu plus délicat. Mais il suffit alors de se poser la question "combien de temps suis-je prêt à passer pour obtenir cet objet?" pour avoir une idée de ce que l'on veut bien accorder comme valeur au bien désiré.
En fin de compte, le montant d’une transaction est toujours fixé de gré à gré entre deux adhérents.
Lors des bourse locales d’échange (BLE), il est souhaitable que chaque offreur ait affiché le montant estimé de son objet.

Quelques idées et bonnes pratiques sur la valeur d'un prêt : on peut aussi se demander, à l'inverse, qu'est-ce que je serai disposé à donner en temps pour qu'un adhérent me prête l'objet que je propose en prêt ? Ou encore combien je demanderai si une voisine ou une copine me demandait ce service ? ;)
On peut demander au minimum : le temps de répondre à la personne + de chercher l'objet dans ma cave + réaliser le prêt et le retour + ranger de nouveau l'objet + l'usure de l'objet (oui c'est compliqué à estimer). On peut dire entre 10 à 20 soleils ?
Après c'est à la convenance de chacun, selon la durée ... soit c'est symbolique soit on souhaite en retirer un avantage (ce qui n'a rien de répréhensible non plus).
Peut-être 10 soleils au minimum, 60 soleils au maximum et 120 dans des cas très particulier ?
Le plus important est d'en parler au téléphone avant. De se mettre d'accord avant en toute franchise et simplicité.
INDISPENSABLE : bien faire l'état des lieux ensemble avant et après le prêt sur l'objet pour éviter tout différent ou malentendu par la suite.

Quelles annonces ?
Annonces OK
  • L'intention du SEL est d'échanger un service, à savoir de faire une chose ensemble, de valoriser une compétence avec une autre personne, localement. Il est aussi possible de s'échanger un bien. La demande ou l'offre est pour un membre du SEL (et non pas pour une tierce personne ou encore moins pour une organisation/ association autre). Une annonce doit permettre une rencontre physique entre deux personnes localement (Versailles et communes limitrophes) pour des activités situées localement (Versailles et des communes limitrophes).
Intention : favoriser la préservation de notre énergie, de notre rythme et du soin apporté à notre environnement.

Annonces retirées
  • Afin d'éviter de faire apparaitre des "exemples" non conformes qui pourraient inspirer d'autres annonces "non conformes" et ainsi une prolifération d'annonces "non conformes", difficiles et compliquées à juguler, l'administrateur du site peut être interpellé par tout membre. Il supprimera l'annonce "non conforme" en prévenant son auteur ainsi qu'au moins un membre du Comité d'animation. Bien évidemment l'auteur du SEL pourra contester cette suppression auprès du Comité d'Animation. exemples d'annonces retirées : une proposition de sortie en dehors du territoire du SEL (Paris, Boulogne, Marly-le-Roi), une demande pour aller chercher un objet en dehors du territoire, une demande ou offre d'information pour un voyage en dehors du territoire.

Quels sont les bonnes pratiques pour échanger ?
Soyons indulgent avec nous-mêmes et avec les autres. Procédons par petite touches.
  • Saisir au moins 10 offres et 10 demandes sur votre profil. En effet pour augmenter ses chances d'échanger, et donc de s'enrichir, encore faut-il faire de nombreuses offres et de nombreuses demandes.
  • Et si j'ai trop de sollicitation ?
    • Vous n'êtes jamais obligé d'accepter une demande ou une offre
    • Vous pouvez décaler dans le temps et planifier vos rdv "SEL", une fois par mois par exemple
    • Et si vous avez plusieurs demandes pour une offre, vous pouvez regrouper plusieurs personnes pour un même échange et ainsi optimisez votre temps tout en multipliant les soleils ... à condition de vous mettre d'accord au préalable avec vos interlocuteurs. Mais faire un cours de cuisine à 3 ou 4 ca peut être aussi très sympa.
  • Toujours répondre si on vous écrit, c'est une question de politesse.
  • Le contenu du texte des offres et des demandes est accessible au public. Donc ne pas y mettre votre prénom et tél.
  • Les commentaires servent à préciser les offres et demandes. Ou à mettre un commentaire positif après un échange ! pour entrer en contact vous avez la possibilité d'envoyer un email.
  • Pour répondre à un message : il suffit de répondre directement au message et vous allez voir directement l'adresse email de votre correspondant.
  • Le système permet la réalisation du PREMIER contact. Ensuite les deux adhérents se mettent d'accord normalement par tél ou email sur les modalités de l'échange sans avoir besoin de passer par le système informatique du SEL. Comme si vous étiez des amis ou des voisins qui se rendent un service.
  • Ce n'est qu'une fois l'échange réalisé que l'on va revenir sur le SEL pour comptabiliser l'échange.
  • Pour en savoir plus voir la FAQ du Système d'Echange http://seldeversailles.communityforge.net/faq
  • Les premières prises de contacts sont préférable via messagerie classique. Quand vous êtes sur une offre/demande utilisez "Envoyer un email à Alain Demo". Vous pouvez aussi utiliser le tél que vous obtenez en cliquant sur le nom d'un adhérent.
  • Pour voir la totalité des offres et demandes une fois votre compte ouvert vous pouvez aller sur http://seldeversailles.communityforge.net/offers/print
    • ou sur les dernières offres et bouton "plus"
    • ou Menu du haut "Offres" puis tout en bas à gauche "Version imprimable"
    • Idem pour les demandes.
  • Echange : se mettre d'accord AVANT la réalisation de l'échange. Il semble logique d'inclure le temps de trajet si on fait venir une personne chez soi.
  • Mettez vous d'accord AVANT l'échange.
  • Astuce : commencez par un essai (15 ou 30 soleils?). C'est moins engageant.
  • Une réparation infructueuse ? prévoir tout de même des soleils même si ca ne marche toujours pas. La personne qui a essayé a tout de même passé du temps sur le sujet.
  • Demande urgente ? inférieur à 6 mois. Vous avez la possibilité de raccourcir la date d’expiration par défaut qui est de 1 an. Et vous aurez l'avantage qu'elle apparaîtra dans les « Demandes Urgentes ».
  • Vocabulaire des SELs. Les SELS évitent le vocabulaire financier car il ne faut pas confondre les deux systèmes ! On « donne », « offre », « échange », « propose », « reçoit » (à la place de « vendre » et « acheter »), on parle d’« échange » plutôt que de « transaction ». on parle de « service » que vous rendez à quelqu’un qui en a besoin, de « richesse » que vous apportez ou recevez. Lexique des SELs http://idf-intersel.fr/Lexique.SEL.html

Puis-je adhérer pour échanger pour UN SEUL service ?
Exemple "je suis à la recherche d'un menuisier et je serais prête pour un échange de service."
Ce n'est pas l'esprit. Un SEL n'est pas un prestataire de service. On ne vient pas pour y trouver un service. Encore moins pour remplacer un professionnel. On y vient pour du lien. Et pour l'échange de services ou de savoir-faire ... , de plusieurs services.

Qui peut entrer au SEL de Versailles ?
Tous les habitants de Versailles et des communes limitrophes peuvent entrer au SEL de Versailles.
Si vous habitez une autre commune nous vous invitons à prendre contact avec un SEL plus proche de chez vous. Et s'il n'y a pas de SEL dans votre commune nous pouvons vous aider à créer le votre.
C'est la possibilité, grâce à la proximité, de se déplacer chez les uns et chez les autres qui permet les échanges et donc les liens et donc le sens profond d'un SEL.
L'intention d'un SEL est de créer du lien localement. La notion de local est définie par chaque SEL. Pour le SEL de Versailles nous avons choisi Versailles et les communes limitrophes. Il est exact que c'est une limite. C'est limite est justifié par le fait que c'est la proximité qui permet de créer le lien. Et c'est le lien qui facilite les échanges. Plus il y a de la proximité plus il y a d'échanges. Et c'est grâce à ces échanges que le SEL fonctionne.
Par ailleurs il existe un SEL qui couvre les communes de Bois d'Arcy, Saint-Cyr l'Ecole et Fontenay-le-Fleury c'est pourquoi nous invitons les habitants de ces communes à rejoindre cet autre SEL. (voir la liste des SELs des environs ci-dessous).

Dois-je privilégier un adhérent dont le compte est positif ?
Non. Les comptes en soleils ne peuvent et ne doivent pas être assimilés à des comptes bancaires en euros: Ces deux types de comptes n’ont absolument rien de comparable. Pour une offre similaire, il serait plus logique de privilégier l’adhérent qui a le solde le plus bas.

Les échanges de services c’est du travail au noir ?
Non. L’association reste vigilante en refusant ce qui pourrait s’apparenter au travail au noir, soit une garde d’enfant permanente ou des cours de langue une fois par semaine, tondre le gazon tous les deux jours… Il s’agit d’une entraide entre adhérents pour répondre à des besoins ponctuels, non répétitifs et de courte durée. L'esprit est de faire une tache ensemble. Et d'apprendre par la même occasion.
Certains SEL acceptent le travail des professionnels. Dans ce cas le professionnel doit déclarer en euros son revenu en estimant sa correspondance avec les unités du Sel et payer la TVA. Par exemple, si je suis garagiste, je peux aider quelqu’un à repeindre sa cuisine sans rien déclarer, mais si je répare sa voiture, je dois le déclarer. Le SEL ne nuit pas au commerce local : si Marie demande à Bernard de l’aider à retapisser son appartement parce que ses fins de mois sont difficiles, c’est un autre artisan ou commerçant qui bénéficiera de l’argent économisé par Marie.

Qu’est-ce qui m’empêche de partir avec un compte négatif ?
Lors de l’adhésion, chaque adhérent a accepté le règlement intérieur qui indique clairement que l’on doit remettre son compteur à zéro avant de partir. C’est un engagement moral. Un débit constitue un engagement à rendre au groupe des biens, des services, ou des savoirs. Or, dans le SEL, entre les personnes qui se rencontrent et font connaissance naît la confiance en même temps que l’engagement moral. En pratique, ça suffit pour que ce genre de comportement irresponsable soit très rare.

Les échanges de services freine les dons gratuits et le bénévolat associatif ?
La plupart des adhérents sont déjà bénévoles dans des associations ou partagent des valeurs communes de solidarité. Pour d’autres, il s’agit de les amener au don gratuit, de leur donner l’envie d’être ensemble, de vivre ensemble et de rendre service.

Puis-je offrir un service à une personne proche ?
Ce n'est pas l'idée du SEL. Et en même temps c'est aussi un moyen de diffuser les avantages du SEL auprès de ses enfants ou de rendre un service à des parents agés. Nous invitons juste à ce que cela reste très ponctuel et à ne pas mettre le bénéficiaire dans l'annonce afin de préserver la confidentialité de vos proches.Et dans tous les cas c'est sous votre responsabilité et avec votre présence au moment de l'échange.

Pourquoi la comptabilisation des échanges est sur internet ?
Les avantages d'une gestion centralisée par internet sont :
  • Une personne saisi sur le site l'échange effectué. L'autre reçoit automatiquement par email une demande de confirmation, une sorte de demande de signature. Une fois confirmé, l'échange est comptabilisé.
  • La liste des échanges effectués est affichée et les adhérents voit que leur association bouge
  • La description des échanges donne des idées aux adhérents, et l'émulation se mets en place. Le nombre d'échanges augment une fois le site mise en place.
  • Les adhérents comprenne vite qu'il suffit d'avoir un bout de papier pour écrire l'échange, en attendant d'avoir une connexion internet pour la saisie de l'échange.
  • Vous trouverez en document joint une feuille A4 à imprimer pour faire une économie de papier maximum et le mettre dans votre porte-monnaie. Ainsi les échanges en soleil trouvent leur place à côté des autres supports de "valeurs" tel que les cartes de crédit, et le cash.
  • Les comptes sont toujours à jour, et toujours juste, et donc les adhérents ont plus confiance et s'échangent plus.

Et si je n'ai pas internet à mon domicile ?
Vous pouvez utiliser le document ci-dessous, l'imprimer (ou le faire imprimer) et avoir sur vous dans votre porte-feuille ces bons d'échange que vous pourrez reporter une fois chez vous ou faire reporter par votre "Relais Internet" (Pour en savoir plus http://communityforge.net/fr/relais_internet )

Puis-je donner de l'argent dans un échange ?
Tous les frais complémentaires en euros liés à un échange dans le SEL sont à la charge du SEListe qui demande et à convenir avec le SEListe qui OFFRE l’échange AVANT la réalisation de l’échange. Si le SEListe qui OFFRE dispose de matériel, selon ses moyens, il peut éventuellement le proposer en unités SEL. Il peut s’agir de matériel pour réaliser l’échange, papier pour un dessin, tissu pour réaliser un vêtement, peinture pour repeindre, participation au frais de transport pour covoiturage etc..
Certains frais peuvent être compensés par un échange mutuel entre les 2 SEListes si cela les arrangent. Par exemple = aide / rangement dans la maison contre un repas.

Quelques exemples de matériel ou de produits qui peuvent faire l'objet des frais en euros :
Changement du pneu d’un vélo – le pneu
Covoiturage d’une personne – les frais d’essence
Encadrement d’un tableau – cadre pour le tableau
Hébergement – les repas éventuellement proposés
Initiations diverses – documents diverses de support,
Personnalisation de papier à lettre – le papier à lettre
Préparation d’un gâteau – les produits pour réaliser le gâteau
Sortie rando dans un lieu précis – frais de train
Stage de couture – papier pour réaliser le patron, le tissu pour réaliser le vêtement

Et si nous devenons trop nombreux ?
Problème de riche ;-)
La confiance intervient dans la proximité et le fait de se connaitre. Or il est difficile de se connaitre si nous sommes 300. Il sera donc possible de séparer Versailles en quartier ou de créer des Sels pour les villes environnantes ayant de nombreux adhérents. Le SEL de Mantes a ainsi essaimé en 3 autres SELS, en 17 ans tout de même. Il sera toujours possible d'échanger entre SELs. Le système le permet d'ailleurs déjà avec d'autres SELs ...

Sortie, départ, retrait du SEL ?
Un membre quitte le SEL,
- soit sur demande d'un membre. C'est souvent le cas après un déménagement
- soit pour les comptes dit "inactifs". Cela est réalisé systématiquement une ou deux fois par an. Cette suspension est opérée pour tous les membres qui ne sont pas entrés dans le SEL depuis au moins un an. Toute personne suspendue pourra demander à revenir au SEL en suivant la procédure habituelle d'inclusion. Il y a ainsi entre 10 et 15 personnes environ par an qui quittent le SEL. La personne en charge du rôle "administrateur de la plateforme" est chargé de veiller à l'application et la mise en oeuvre de ces actions.

Pourquoi une contribution des adhérents au fonctionnement du SEL ?
Adaptation simplifiée d'un article de Pascale Delille (a été porte parole de la coordination Intersel Ile de France).
  • Un risque majeur du SEL est la dérégulation par surabondance. Le piège le plus classique consiste à émettre des unités d’échange pour valoriser l’implication des bénévoles qui font fonctionner l’association, c’est à dire la tentation d’émettre ex nihilo de la "monnaie de SEL" sans contrepartie : le système se lance dans la création monétaire et par répercussion, fait augmenter l’ensemble des comptes de ses membres. Si le processus se prolonge trop longtemps, de plus en plus de comptes se retrouvent en soldes excessivement positifs et leurs détenteurs ne trouvent plus suffisamment de débouchés, ce qui finit par décrédibiliser tout le système. L’usage des unités d’échanges devient peu à peu secondaire, un peu folklorique et le groupe se met à fonctionner par cercles affinitaires et proximité affective. Les symptômes de surémission se manifestent par une lente dégradation de l’offre de services ou de produits des personnes les plus dynamiques qui ont atteint leur seuil de saturation. De fait, la majorité des personnes qui restent dans le SEL ont des comptes positifs et sont en attentes pour dépenser leurs unités (et refusent souvent d’en gagner plus). (cf. la crise du Credito argentin).

Les causes de saturation du système, qui ont été identifiées dans les SEL français sont les suivantes :
Risque de paralysie du système par création ex nihilo :
  • La création volontaire d’unité d’échanges (ex nihilo et sans compensation) à l’occasion d’une grande manifestation (ex : Intersel de Salvagnac 1999) ou « cadeau» de bienvenue pour les nouveaux adhérents, (par exemple, 500 Unités pour tous les nouveaux arrivants, pratiqué pendant 2 ans au SEL de Paris).
  • Les frais de fonctionnement du SEL assurés à partir d’un puits sans fond (sans prélèvements compensatoires répartis sur l’ensemble des comptes des membres)

Parmi les solutions possibles expérimentées avec succès
  • Etablir une contribution directe (forme d’imposition systématique de tous les comptes actifs), également répartie entre tous les sélistes, supérieure ou égale aux frais de fonctionnement (ex : mutualisation des coûts de fonctionnement en temps pratiquée au SEL de Paris et votée en AG)

Autre raisonnement de justifier cette contribution :
Pour fonctionner l'association a besoin de la participation de tous. Ainsi, on pourrait aussi dire que chaque adhérent s'engage à offrir, chaque année, quelques heures de son temps au SEL en tant que participation à la bonne marche du SEL (accueil, site, permanences, activités ...).
Ainsi le choix est laissé aux adhérents, soit de participer à l'animation du SEL ... soit de contribuer et donc de donner une contribution en « temps » et donc en unité-temps et donc en soleil. CQFD.

Comment sont valorisés les activités du Conseil d’Animation ?
Chaque adhérent donne entre 30 et 60 mn de son temps (soit entre 30 et 60 soleils), selon les années, pour la gestion du SEL.

Une autre option serait de compter uniquement sur le bénévolat. L'expérience a prouvé qu'il y a un problème à trouver des bénévoles, toujours les mêmes, avec un risque de démotivation / lassitude impliquant un arrêt du SEL. Certains SELs on aussi tenté la valorisation avec le principe du « Puit Sans Fond ». Le compte « SEL » est définitivement en déficit, mais l’expérience a montré que ce système provoque une dérégulation par surabondance des unités. Il y a destruction du SEL par émission d’unités d’échange pour valoriser l’implication des bénévoles. Il implique l’émission ex nihilo de la « monnaie » sans contrepartie et donc de plus en plus de comptes créditeurs avec pour conséquence plus d’incitation à l’échange.
C’est pourquoi le SEL de Versailles a choisi de faire contribuer les adhérents chaque année.

Comment fonctionne le valorisation des taches du CA ?
  • Le conseil d'animation (ou une réunion annuelle et sinon par reconduction) choisit le montant d’une contribution, limitée, chaque année, responsabilisant les adhérents sur les taches de fonctionnement du SEL.
  • Les Règles de gestion sont claires, transparentes, évolutives et communiquées aux membres du SEL.
  • Les membres contribuent en soleils à un compte central : le « SEL de Versailles »
  • Les membres du conseil d'animation du SEL (personnes participants.es à l'acceuil) échangent avec le compte "SEL de Versailles". Ils en reçoivent des soleils au cours de l’année pour les taches effectuées.
  • Cette rétribution ne vise pas à compenser à 100 % les taches effectuées mais vise à les reconnaître. Les réunions de travail ne sont pas comptées. Le temps passé par un animateur pour le fonctionnement du SEL est un échange mutualisé des adhérents vers l’animateur.
  • Valorisation globale maximum : 5% du montant total des échanges de l’année.
  • Le Conseil d'animation du SEL gère la répartition dans la limite maximum votée. Chaque tache est tracée comme un échange. Les bénéficiaires sont les membres du Conseil d’Animation. Il rend compte aux membres via le site.
  • Le Compte « SEL de Versailles » est équilibré avec d’un coté les contributions des adhérents et de l’autre les taches d’animation. L’ajustement se fait année par année.

Que font les autres SEL ? Paris : 240 minutes / an ! Grenoble 150 unités Nantes : 180 unités

Estimation des taches du CA 2015 - Hypothèse : 20 nouveaux inscrits en 2015.
Promotion 12h = 1h / mois (pub, forum, référencement, réunion, site web) porte parole
Accueil 40h = 1h x 40 (à raison de 50 % de réussite) (présentation, statuts, règlement) accueil
Inscription 2 h = 20 adhérents x 6 mn (assistance à l’inscription et relai au trésorier) accueil
Adhésion 2h = 20 x 6 (trésorerie) trésorier
Informatique 2h = 20 x 6 (ouverture du compte internet) gestionnaire logiciel
Informatique 12h = 1 h /mois (màj du site et paramétrage du système) webmaster
Médiation : 3h (3 litiges x1h) CA
Total estimé 73 h = 4380 soleils, soit 2,5 fois la contribution demandée

Que faire en cas de litige ?
En cas de désaccord ou d'un litige quelconque, un groupe de trois personnes (Carole, Maïté et Sophie), qui participent activement à l'animation du SEL, se proposent pour écouter les parties et les tensions.

Autres SELs des environs ?
Les 16 SELs des Yvelines

Autres Sel à proximité

Autres Sel d'ile de France et de France
  • Coordination Ile de de France www.intersel-idf.org/
  • Coordination nationale des 400 SELs en France www.selidaire.fr

Sel : articles de réflexion

SEL hors de France
En Allemagne appelé Tauschring, en Belgique, en Suisse, au Royaume-Unis, au Canada (origine), aux USA appelé LETS en anglais.

Quel email envoyer à mes correspondants / association ?
Nous recommandons de n'envoyer cet email qu'aux habitants habitants les communes concernées par le SEL de Versailles.

Je vous informe de l'existence de l'association "SEL de Versailles".
Le SEL est un Système d'Echange Local.
Il permet à ses adhérents d'échanger des services en fonction du temps. 1 minute de temps = 1 soleil.
Il y a déjà 400 SELs en France.
Le SEL de Versailles couvre Versailles et les communes limitrophes.
Notre slogan "le lien est plus important que le bien"
Pour en savoir plushttps://sites.google.com/site/seldeversailles/
A bientôt peut être.

Lexique des SELs ?

  • B.L.E. = Bourse Locale d'Echange (BLE). environ 3 /an : on se réunit dans une maison de quartier et on échange des biens. Ceux qui veulent faire un échange ont un papier avec leur nom, leur numéro, et des colonnes indiquant combien ils doivent ou combien ils récupèrent de soleils 'M. Dupont, adhé 35', puis de Y, puis de z... Puis chacun enregistre en fin de BLE les échanges de biens une fois rentré chez lui.
  • B.L.E. Intersel = Bourse Local d’Échanges ouverte aux SEListes de différents SEL
  • B.R.I.E. = Bourse Régionale Intersel Échanges
  • Carnet Intersel du Seliste Internaute = Carnet / feuille qui permet au SEListe Internaute de noter et gérer ses échanges et de connaître le solde de ses unités après chaque échange.
  • Catalogue des Selistes = Document regroupant des propositions d’échanges des SEListes Internautes.
  • Échange Intersel = Échange avec un SEListe d’un autre SEL.
  • Échanges multilatéraux = Les échanges et offres et demandes se font entre SEListes différents
  • Échange SEL = Pratique de proposer un service, savoir, biens ou prêt contre une valeur en unités SEL
  • FRI = Feuille de Richesse Intersel
  • Intersel = Entre différents SEL = Rencontres / réunions Intersel etc.
  • Répertoire des Selistes Internautes = Document regroupant les coordonnées des SEListes Internautes qui est réservé uniquement aux adhérents du SEL.
  • Réunions Intersel = Réunions à plusieurs SEL .
  • S.E.L. = Système d’Échange Local
  • Seliste = Adhérent d'un SEL
  • Unité d'échange = Mesure de valeur en minutes/temps utilisé dans les SEL.
  • Unité TEMPS = Valeur calculée en temps =
  • 1 minute / temps = égal - 1 unité
  • 1 heure / temps pour un échange de service / savoir / stage = 60 minutes = 60 unités
  • Valeur d’échange = Nombres d’unités estimées pour l’échange.

Thèmes échangés durant le 1er rdv
Chaque nouveau postulant est reçu par un membre du comité d'animation du SEL.
L'intention est de vérifier l'adéquation entre les attentes du postulant et les fondamentaux de l'association

Ci-dessous les principaux sujets abordés.
- Accueil de la personne
- Questions sur ce que la personne connait: ce qu'elle sait des SEL, comment elle est arrivée, comment elle connait le SEL de Versailles...
- Présentation des SEL en quelques chiffres
- Présentation du fonctionnement de ce SEL (Soleils, offres et demandes, entrée après rencontre avec quelqu'un etc.
- Présentation de l'esprit du SEL, avec deux aspects (en fonction aussi de ce qu'a dit la personne avant)
  • 1- il faut être patient lorsque l'on offre ou demande quelque chose (donner des exemples)
  • 2- Avoir l'esprit ouvert, curieux en acceptant de tester des propositions, même éloignées de ce que l'on peut faire d’habitude. (donner des exemples)
- Répondre aux questions que se pose la personne
- Tester sur l'ordinateur le fonctionnement du site.
- Raccompagnement de la personne

Exclusion d'un membre du SEL
L'intention du SEL est de créer du lien entre des personnes. Une exclusion ne pourra être que transitoire, limitée dans le temps. Dans tous les cas toute personne peut demander à refaire le processus d'inclusion.

Taches à réaliser

Taches potentielles (temps estimé h./mois)
  • prise de contact, discussion en tête à tête, assistance démarrage, rédaction des offres et demandes, màj jour du tableau de suivi (pour 2 nouveaux adhérents par mois) 2
  • contact avec un adhérent-postulant qui n'aboutira pas 0,5
  • coordination avec CA 0,5
  • Préparation et Relevé de décision des réunion du CA 0,5
  • animation des réunions publique 1
  • AG : préparation, convocation, animation, actions, Relevé de décision 0,5
  • contacts avec institutionnels 1,5
  • formation des animateurs-accueil, màj de la FAQ des animateurs-accueil 0,5
  • Organisation logistique des réunions, réservation, préparation, rédaction des Relevé de Décisions (RDD) des AG et diffusion 2
  • PMO. S'assure du bon suivi des nouveaux adhérents. Les adhérents postulants ont-ils été bien relancés ? Pour les nouveaux adhérents vérifie la cotisation, l'inscription, la saisie d'assez d'offres et de demandes, des échanges. Il ne fait pas les actions mais il s'assure que c'est fait par les animateurs en charge du sujet : animateurs, trésorier. 1
  • Màj de ce site. Paramétrage. (investissement départ 4h pour comprendre) , rendre le site plus interactifs au moins pour certains (ajout de commentaires) et au moins pour certaines pages 2
  • Gérer la caisse, enregistrer les adhésions, envoyer AR des cotisations, relancer pour cotisation,
décision si compte perso ou Crédit Coopératif? banque postale?
  • backup du trésorier. cotisations et dépenses 0,5
  • Community Forge Gestionnaire du site de CF : (investissement démarrage 4 h) paramétrage et lien avec le support, support du CA et des adhérents
    • Gestion contribution de 60 soleils/adhérent. ok
    • email automatique pour envoyer les offres et demandes : possible.
    • créer un email pour trésorier, et pour "animatrices accueil",
    • permettre à chacun de paramétrer la réception des annonces urgentes
    • Email de confirmation d'adhésion : mettre en clair le n° de membre = login
    • login = chiffre à saisir pour rentrer dans le système CF puis password.
    • Système de notification des nouvelles demandes / offres : à étudier
    • Définir les contacts : Choisir qui va s’occuper de quels sujets ? Sur le formulaire de Contact, Inscriptions | Animations | Médiation Comptabilité | Site Web | Route des SELs | etc. ). Une fois les catégories établies, vous pouvez paramétrer qui reçoit quel courriel dans votre association.
    • gestion des catégories à améliorer 2
  • Newsletter, document utilisateur ou vidéos pour expliquer procédure d'inscription, saisie des offres/demandes, comment contacter quelqu'un, saisir un échange. 0,5
  • Gestion des conflits 1
  • Media : Radio Yvelines (breve pour mars 2015 à enregistrer), Yvelines première, journal municipal de Versailles, Nouvelles de Versailles, L'echo des Nouettes, Le Parisien pour chacun de nos événements 0,5
  • Référencement internet : metadonnées (liste de mots clefs avec webmaster), associations amies ... 1
  • Support : Création d'un Flyer, Communiqué de presse événement, affiche (pour les maisons de quartier, ...) 1
  • Organisation d'une réunion publique 0,5
  • organisation des BLE
  • Route des SELs (RDS) les seliste peuvent à titre individuel s'inscrire à la route des SEL. il faut alors que la RDS ait un contact (un référent) dans le SEL, pour vérifier que le demandeur en fait bien partie. L'inscription à la RDS se fait par internet. http://route-des-sel.org/
Total bonne gestion interne du SEL (estimation) 19
C'est possible une fois que vous aurez complété le formulaire pour nous rejoindre.
Lors d’un échange, le demandeur et l’offreur estiment ensemble la valeur en soleils. Un soleil représente une minute de vie partagée : 60 minutes = 60 soleils. Pour échanger nous utilisons la plateforme internet du SEL de Versailles
Vidéo : démonstration du système d'échange





Autres exemples ...

SEL Témoignages


Trois de nos adhérents parlent de notre association.
1) Comment as-tu connu le SEL de Versailles ?

  • Emilie : Une relation m'en a parlé : je connaissais déjà le principe, bien que ne l'ayant pas testé moi-même, il en a remis une couche. Je ne pensais pas tellement pouvoir y participer par manque de temps, mais bon, j'arrive à faire quelques échanges.
  • Fabio : Par les colibris.
  • Blandine : Connaissant le principe du SEL depuis de nombreuses années, je consultais régulièrement les avancées de ce mouvement sur Versailles. C'est donc en surfant sur Internet, que j'ai trouvé le SEL de Versailles

2) Quelles sont tes motivations au sein du Sel ? Que recherches-tu ?

  • E. : Tout ensemble : aider, découvrir de nouvelles choses et rencontrer des gens sympas.
  • F. : Cela faisait longtemps que je connaissais le système sans l'avoir pratiqué ; a priori, j'adhérais bien aux principes (liens, proximité, solidarité...) mais je me posais plusieurs questions quant au fonctionnement et à la pérennité. J'avais donc besoin de réponses que j'essaie de trouver au sein du Sel de Versailles.
  • B. : Mes principales motivations sont de créer du lien social, découvrir mes voisins, transmettre et partager les valeurs de solidarité et simplicité que j'ai du mal à retrouver dans le monde dans lequel je vis.

3) Quel est ton meilleur souvenir concernant un échange avec un membre de l’association ? Pourrais-tu le raconter ?

  • E. : Ségolène m'a beaucoup parlé le jour du forum, ça m'a bien réconforté.
  • F. : Je n'en ai fais que 4 pour l'instant, dont 2 en cours. Le premier, avec Renaud qui m'a prêté une grande tente de camping en août dernier, est celui que je retiendrai pour l'instant car il m'a permis d'offrir de belles vacances à mon fils et d'en faire profiter aussi un ami d'enfance et ses enfants.
  • B. : J'ai du mal à classer mes "souvenirs" avec l'association. J'ai apprécié de rencontrer R. et ses "problèmes" de couture, de découvrir C. avec qui nous avons bricolé et échangé des astuces de récupération diverses. J'ai aimé rencontrer A. qui m'a fait découvrir et apprécier le Reikki....
  • En parcourant les offres et demandes du SEL, je constate que je peux donner beaucoup, pas seulement matériellement. Cela renforce ma confiance en moi et me rassure sur les personnes que je cotoie: je ne suis pas seule à croire en une plus grande entraide et une plus grande solidarité

4) Quel est ton ressenti au sein de l’association ?

  • E. : Les personnes avec qui j'ai échangé sont généreuses, attentives et conviviales. C'est très agréable de leur rendre service s'ils en ont besoin ou réciproquement de leur demander quelque chose.
  • F. : Jusqu'à la dernière réunion, j'avais l'impression d'un groupe plutôt passif car c'est l'impression que donne le site web dont la page d'accueil semble relativement figée. A la réunion, je me suis rendu compte qu'il y avait en fait un historique assez important, des liens cordiaux et/ou amicaux qui s'étaient noués entre certains membres... bref, j'ai été agréablement surpris par la dynamique du groupe.
  • B. : J'agis en tant que consommatrice de l'association et me sens un peu redevable de l'organisation mise en place. J'aimerais y prendre plus part même si je ne m'en sens pas encore complètement capable.

5) Aurais-tu des commentaires ?

  • E. : J'espère pouvoir échanger avec plus de personnes cette année encore.
  • F. : Pour le positif : depuis la réunion, j'ai un regain de motivation pour justement apporter ma contribution à cette dynamique ! :-)
  • Pour le négatif, je reviendrais sur le site web qui, selon moi, mériterait une refonte complète afin de le rendre plus dynamique (page d'accueil essentiellement) et plus pratique et efficace à l'utilisation (présentation des offres et des demandes).
  • B. : Merci de votre implication à tous (et à ceux dans l'ombre)
Nous écrire email du SEL de Versailles
Qui fait quoi ? Anne-Marie, Christian, Carole, Sophie, Renaud et Maïté sont vos contacts pour un premier accueil
Le SEL de Versailles est un des groupes d'activité des Pousses de Versailles

Revue de Presse
Télécharger le fichier gratiferia_versailles.jpg

Gratiferia

Une Gratiferia est une brocante où tout est gratuit. Reportage en photo
  • Vous déposez des objets
  • ou vous prenez des objets
  • ou vous faites les deux
  • ou vous venez juste discuter
La Gratiferia est proposée par le SEL de Versailles aux habitants de Versailles et au-delà !

Les catégories d'objets sont :
  • vêtements et accessoires,
  • livres /CD /DVD,
  • jouets et jeux,
  • déco et vaisselle,
  • objets électriques et électroniques, divers
  • fournitures scolaires.

Les objets peuvent être déposés et/ou emportés tout au long de la journée de 10h à 17h. Pas de stand à tenir. Des Ressourceurs ou d'autres associations récupèrent le surplus en fin de journée. Il est prévu un affichage sur tableau blanc d'offres et demandes pour des objets précis ou volumineux. Les tables seront disposées par catégorie dans la Maison de Quartier de Porchefontaine. Si le temps le permet, aussi au jardin. Un accueil boissons, thé et collation offert dans la salle du "café " près de l'entrée. Les contributions en gâteau maison et autres seront les bienvenues ! Des points d'information sur les associations SEL de Versailles et Pousses de Versailles sont disponibles.
L'équipe d'organisation Gratiferia : Carole, Maîté, Sophie, Anne-Marie, Jean-Yves, Elisabeth, Alain et Roseline, Gaëlle et Nathalie

Gratiferia - Versailles quartier de Porchefontaine
3ème édition - 4er juillet 2017
4ème édition - 21 octobre 2017
5ème édition - 3 février 2018
6ème édition - 26 mai 2018 - à Viroflay organisée par Nathalie
7ème édition - 7 juillet 2018
8ème édition - 27 octobre 2018
9ème édition - 2 mars 2019
10ème édition - 1er juin 2019
11ème édition - 5 octobre 2019 à la Maison de Quartier de Porchefontaine Page événement sur facebook

Rappel du principe pour les contributeurs (adhérents ou non au SEL, personnes de passage à la maison de quartier de Porchefontaine) : des objets sont déposés (ou pas) et sont récupérés (ou pas) tout au long de la journée. Boissons et collation offertes.
Activités sur place : installer/désinstaller, accueillir les visiteurs, aider à la répartition des objets, animer un tableau d'offres et de demandes en direct, apporter un gâteau maison, parler de et faire connaître le SEL, les Pousses, la Ressourcerie de Versailles....

Un grand merci pour votre élan à aider la Gratiféria !
Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues en fonction des disponibilités des uns et des autres.

Quelques infos sur l'organisation de l'événement :
  • en amont, contacter des associations intéressées pour récupérer le surplus d'objets en fin de journée. Poser affiches et flyers dans des endroits pertinents
  • le jour J :
    • 8h30-10h: installation des tables dans le hall et dans la salle Delavaud de la Maison de Quartier de Porchefontaine et signalétique. Installer le coin convivial du Café "On Y Coz"
    • 10h-16h : accueil du public et aide au dépôt des objets (tri et répartition) apportés par les visiteurs sur les tables thématiques. L'idée est aussi de sensibiliser à une consommation plus "durable" et sobre, à la solidarité (tout est gratuit) en respectant un certaine qualité d'objets (si trop abîmés nous ne les acceptons pas).
    • 16h-17h : Fin des dépôts. Le public est invité à seulement récupérer les objets.
    • 17h-18h : tri et remballage de ce qui reste, à proposer aux associations de récupération et/ou recyclage des objets, contactées en amont de l'événement. Ranger les tables.

Télécharger le fichier 20190302_124024.jpg Contactez Carole qui vous fera parvenir un planning de la journée à remplir par tranches de 2h de disponibilité à l'attention des bénévoles deux semaines avant la date de la Gratiferia. D'expérience, les besoins le jour J se concentrent le matin pour l'installation et l'accueil, ainsi que le soir pour le remballage à 17h (plus on est nombreux plus c'est rapide et facile).

Pour rencontrer quelques membres du SEL de Versailles, nos réunions sont le 1er mardi de chaque mois. Voir l'AgendA de 19h30 jusque 21h30 à la Maison de Quartier de Porchefontaine, 86 rue Yves le Coz, salle 12, 1er étage.

  • communiquez bien en amont et invitez les gens qui ont des dons à faire à les déposer le matin. Cela donne plus de chance aux objets ainsi déposés d'être choisis" dans la journée
  • insistez sur le fait que les dons doivent être : propres, utilisables et transportables facilement (pas de vaisselle cassée, de pièces détachées, de morceaux de bois ou de métal, de DEEE hors service, tout cela étant destiné à la déchèterie)
  • les vêtements arrivent toujours en masse, triez-les si possible tout au long de la journée : ceux qui sont tachés, abîmés, défraîchis sont à mettre dans les bornes du Relais où le textile trouve une seconde vie
  • collectez des cartons chez les commerçants (les boîtes de transport des bananes ont notre préférence, pour les livres il faut de plus petits cartons) pour ranger ce qui restera après l'ultime tri. Et vous pourrez, si vous le souhaitez, nous aider à apporter ces boîtes à la Ressourcerie à un moment que nous aurons choisi ensemble.

Eco-Emploi


"Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.” Confucius

Qu'est ce qui est important pour moi si j'ai l'élan de rechercher un emploi qui a du sens ? plus écologique ? plus social ? plus éthique ?
C'est quoi en final mon intention en faisant cette recherche ? C'est au service de qui ? C'est pour faire quoi ? Qu'est-ce que cela vient satisfaire chez moi ? Et si j'avais un revenu de base, de combien d'argent ai-je besoin pour vivre et je ferai quoi ?
Pouvons-nous penser à la sobriété heureuse, aussi en ce qui concerne une activité rémunératrice ?

Nous partageons ici l'abondance et la richesse des solutions, des organisations et des entreprises qui proposent des biens et des services en lien avec nos valeurs. Ici et maintenant à Versailles. Tout est là sous nos yeux, aussi dans ce domaine.

Propositions d'emplois ou personnes ayant transformées leur emploi à Versailles ou à proximité
  • Magasins Day-by-Day à Versailles (Nathalie) ou Biocoop de Chantiers (Charles-Henri, Guillaume) ou le magasin bio de Viroflay (Carole)
  • La librairie-coopérative "Je Me Souviens" à Fontenay-le-Fleury avec Jean-Yves qui a créé 3 emplois
  • la librairie Personnali'thé où Elisabeth peut partager sa passion
  • l'association Espaces passe régulièrement des annonces en lien direct avec l'écologie : Yann, Christian, Fabio
  • des associations alternatives à proximité peuvent aussi passer des annonces : ALEC-SQY ou e-graine
  • agriculture : Jean-Marc maraicher soutenu par les Amap était réparateur de machine à laver,
  • Gilles qui gère l'espace de Nature et Découverte a créé son emploi.
  • Thomas du pain Journel a aussi créé son emploi avec du sens, il venait de la finance.
  • un habitant est passé par les jardins partagés de Versailles ce qui lui a permis de démarrer comme éco-jardinier chez Espaces avant de poursuivre comme jardinier dans une commune à proximité de Versailles ... pour s'occuper d'un jardin partagé !
  • plusieurs postes régulièrement proposés dans le réduction des déchets : compost auprès de Versailles Grand Parc, ressourcerie (Envie par exemple), tri des déchets, ...
  • plusieurs personnes ont changé d'activité pour se tourner vers le soutien ou la formation autour du développement personnel et de la CNV : Nathalie, Anne-Marie, Colette, Anne-Cécile, Martine, Brigitte ou Véronique
  • la ressourcerie de Versailles et le Chaudron sont des associations qui sont dans une optique de création d'emploi à terme.
  • gestion de l'eau - j'ai vu passer des postes pour devenir égoutiers
  • emploi de jardinier à la ville : Delphine
  • Marc qui était consultant dans l'énergie est devenu consultant sur la thématique du revenu de base.
  • Ecole Montessori : recrutent
  • Renaud qui était directeur commercial en informatique est devenu consultant en transition écologique

Autres stratégies
  • certains.es réduisent leur activité en passant à 80 % ou même 60 %
  • certains font un, voir deux jours de télétravail ... et combinent avec la réduction
  • d'autres choisissent de se rendre à leur travail uniquement en vélo : Matthieu, Charlène
  • d'autres mettent en oeuvre dans leur entreprises des transformations : groupe de pratique en CNV, jardins partagés, espace et sensibilisation à la biodiversité, groupe ZD, éditoriaux profesionnel en lien avec la transition écologique, ...

Pour se former / évoluer :
  • stages possible en lien avec des projets des Pousses de Versailles
  • un Service civique possible en lien avec des projets des Pousses de Versailles
  • Mooc A la découverte des métiers de la Transition écologique
  • Institut Supérieur de l'Environnement à Versailles (Bac +2 à Bac + 5)
  • Rdvs : possible d'en organiser sur demande : 13/4/20 webinar job en transition (ci-dessous) - 7 jan 2020 "A la rencontre d'un milliardaire" - 7 sept 2019 repas partagé "job en transition" -
  • Forum Ouvert de l'économie symbiotique du 6 mars 2018
  • expérimentation de l'activité que vous souhaitez développer via le SEL de Versailles

Plateformes internet
  • Article de Alternatiba Versailles A lire ici
  • offres dans l'ESS L'auberge de la solidarité
  • idée : en 2018 un groupe s'est constitué pour suivre ensemble un Mooc ESS : Camille, Brigitte, Inès, Fabio, Lydie,
  • liste d'entreprises qui sont peut être moins nuisibles que les autres ... à vérifier ;-) ici
  • Labels d'entreprises résilientes : qu'est ce que ca vaut ? "Solar impulse" ou "B-Corp".


Webinar 12/4/20 Job en transition écologique

Espace d'Echange pour accueillir vos questions
Proposé par le Cercle Coeur des Pousses de Versailles - Rappel de ce qui existe déjà :
Présent.es : Anne, Catherine, François, Joanne, Marion, Ony, Patrice, Renaud. Facilitée par Gaëlle

Sujets de la rencontre
- Pourquoi travailler ? Pourquoi un travail ? Quelle intention ? Qu'est-ce qui est important ? Et finalement de quoi ai-je besoin ?
- Avoir une activité "pro" épanouissante et écologique ?
- Faciliter le lien entre acteurs économique locaux ayant des intentions proches en terme de développement durable et d'économie circulaire ?

Déroulé de la rencontre en chapeaux de Bono
Méthode d'intelligence collective qui aide à organiser la pensée, les échanges.
  • Tour d'inclusion
  • Bleu = organisation. Durée, facilitation, outils (visio, tchate, pad lever la main), règle d'inclusion (par écrit si arrivée après tour d'inclusion)
  • Noir = mes craintes, ce qui ne marche pas. Décroitre d'abord, cohérence, trop d'exigence, pas d'idées concrète, besoin de manger et subvenir à sa famille => je reste dans mon métier car compétence, redevenir débutant.
  • Jaune : critique positive : voir des personnes qui osent et réussissent la transition, besoin de sens, voir d'autres personnes, page blanches, peu de frais perso, du temps, rencontres avec les pousses, existe des mécénats de compétences (qui permettent à des salariés d'aller dans des associations), expérimenter et s'inspirer, la joie de se reconnecter avec ce qui est essentiel et même dans l'urgence.
  • Vert : le pas de coté et sortir du cadre. Réduire temps de travail, télétravail, espaces et groupe à mon travail sur le ZD, sur la CNV, dans un jardin partagé, sur la biodiversité, dans une opération de type RSE, le SEL peut aider à apprendre à faire avec d'autres et s'essayer à partager et à s'exercer à d'autres activités, si réunion par skype autant le faire de chez soi
  • Rouge : sentiments et ressentis. Gratitute, inspiré, impatient, en joie, espoir
  • Bleu : le PPPP (plus petit pas possible) et tour de clôture : job via page FB des Pousses, partager l'article de François sur le sujet, créer un groupe d'activités des Pousses sur le sujet, réduire mon activité pro en passant de 80% actuellement à 50 %, écrire un article sur les pistes qui existent aujourd'hui dans ce domaine. 2nde journée de télétravail + réduire temps de travail, continuer de participer aux groupes d'activités des Pousses car me fait du bien, écrire sur mes expériences et les partager, se sentir rejoint dans cette problématique de "job en transition".
  • Nous avons aimé : écoute, rythme, douceur, ancrage

Toutes les idées fortes et nouvelles connaissent le même sort. Elles commencent par faire sourire. Puis elles sont dénoncées parce qu'elles menacent l'ordre établi. Enfin, elles s'imposent telle une évidence.
Parcours découverte par le mouvement national des Colibris

30 novembre 2018 - ciné-rencontre avec le film "Free Lunch Society - Jour de paye"
Cinéma UGC Roxane
En présence de membres du MFRB et l'http://www.revenudexistence.org/pg/home.php
Un échange et une réflexion sur les raisons qui font que certaines personnes pensent que l'instauration du Revenu de base est possible.
Et que finalement nous n'en sommes pas très loin.

30 avril 2017 - ciné-rencontre avec le film "Un revenu pour la vie" de Michael Le Sauce
Invité : Marc de Basquiat, Président de l'AIRE
Organisé dans le cadre du Festival de Cinéma des Alternatives à Versailles

26 avril 2016 Conférence et débat mouvant du MFRB - Groupe Local des Yvelines
image rdb_debat_mouvant.jpg (31.9kB)
Le groupe local Yvelines du MFRB - Conférence proposée par le MFRB à Versailles
Pour commencer la conférence. Suivie d'un débat "mouvant" ... tout le monde est debout .... et bouge en fonction des arguments des uns et des autres.
Et vous, que feriez-vous si votre revenu était assuré ?
image MFRB_Confrence_Versailles_26_avril_2016.jpg (36.0kB)
20h Démarrage Présentation "universitaire" par Marc de Basquiat 45 mn
Fondements philosophiques menant au RdB et "liberté réelle".
Invitation vers chacun à s'interroger sur ses propres choix de vie.
Incohérences et complexité du système socio-fiscal actuel.

Trois témoignages locaux 30 mn
- M., ingénieur dans l'énergie, nuits à travailler sur Revenu d'Existence, double vie
- C., retraité, ingénieur en informatique, engagements
- R., revenu divisé par n, des activités utiles, avec du sens
Echange et débats 45 mn - 47% des français ont le sentiment de « passer à côté de leur vie » - Ipsos 2015. Et vous ?

image afficherencontre_CCIcolibris.jpg (23.1kB)

Rencontres entre acteurs de l'Economie Symbiotique

-> accès direct à cette page
mardi 6 mars 2018 de 14h à 18h, CCI de Versailles 211 av de Paris
- économie circulaire
- économie locale
- économie en circuit court
- économie social et solidaire
- agriculture et circuit bio
- économie en développement durable

La question est : Comment créer du lien locale et durable entre acteurs économiques ?
Entrée libre sur inscription
Page Facebook de l'évènement
Evènement dans l'agenda des Colibris de Versailles
Accueil : 14h - Démarrage : 14h30 - fin 17h30

Intention : Faciliter le lien entre acteurs économique locaux ayant des intentions proches en terme de développement durable et d'économie circulaire*
Permettre des rencontres entre acteurs économiques de Versailles et des communes proches (entrepreneurs, start-up, auto-entrepreneurs, salariés, ...) ayant des projets d'activités en lien avec une ou plusieurs des thématiques.

Régularité :
- après un après midi de lancement le mardi 6 mars de 14h30 à 18h
- des rencontres régulières
Organisateurs : Colibris de Versailles avec le soutien de la CCI de Versailles

Projet de déroulé pour la première séance.
- Intention - photo langage
- Proposition d'action de la CCI de Versailles en Economie Circulaire ou Développement durable.
- Forum Ouvert : question "comment créer du lien local et durable entre acteurs économiques ?"
Nombre de personnes présentes : 25 (CCI, Activit'Y, Pole-emploi, e-graine, Le Chaudron, Les Ressourceurs, Bio Yvelines Services, les Cigales, Bibliothèques de Versailles, MLC La Racine, Mutum, divers auto-entrepreneurs, start-up, personnes en transition, ... )

Ateliers :
Coworking Incubateur - voir ci-dessous
Monnaie locale complémentaire - voir ci-dessous
Café participatif bouquinerie - réunion le soir même et consulter l'agenda
Partage d'objets - voir le SEL de Versailles


Espace de co-working
  • Intégrant une pépinière d'entreprises ou une pépinière d'entreprises intégrant un espace de co-working

Constats :
  • les rencontres / coopérations entre pairs et avec des acteurs économiques complémentaires sont des accélérateurs pour les projets entrepreneuriaux quels qu'ils soient, et plus encore pour les projets de l'économie symbiotique.
  • ces projets ont des spécificités qui nécessitent d'aménager les structures, les réseaux, les outils, les lieux traditionnels existants ou de créer des lieux et des structures nouvelles.
  • De nombreux porteurs de projet sont des demandeurs d'emploi et de nombreux demandeurs d'emploi pourraient devenir porteurs de ces projets

Problématique
  • les porteurs de ces projets ont peu de lieux pour se rencontrer et rencontrer les autres acteurs économiques
  • ces porteurs ont besoin d'espaces dédiés pour y travailler collectivement et individuellement
  • comment créer une synergie entre ces projets et les autres acteurs économiques ?
  • à quoi peut ressembler un telle structure qui permette un appui aux projets économiques alternatifs ?
  • comment la financer ?

Modèles inspirants
  • St Germain en Laye, le Quai des Possibles, installé dans une ancienne gare SNCF, soutenu par la Ruche (Paris)
  • Houilles, un répar'Café avec un ESAT associé à la Ruche, installé également dans une ancienne gare SNCF
  • La Ruche Paris

Peut être exploré : Fab'Lab, Bibliothèques , espace de co-working dans la gare SNCF de Chantiers, CCI Versailles,
Locaux appartenant à l'Eglise : C3M à Versailles, Centre Martin Luther King au Chesnay, L'Hermitage Fondacio, Agences Pôle-Emploi, Locaux du département rue St Charles, Pépinière d'Entreprises de VGP place de Touraine

Peut être sollicité : CCI Versailles, Pôle Emploi, Club Busin'ESS, structure départementale portée par Activit'Y (agence d'insertion 78), DLA (Dispositif Local d'Accompagnement) porté BGE (Boutiques de Gestion) et Pépinière d'entreprises VGP, La Forge CAE (Coopérative d'Activité) à Guyancourt

Action
  • Identifier des porteurs de projets, quels projets rentrent dans la cible ?
  • Identifier les besoins des porteurs de projets ?
  • Rapprocher avec offre existante (locaux / accompagnement), notamment avec l'offre de la Pépinière d'entreprise de VGP
  • Identifier et quantifier les coûts- les ressources.
  • Trouver un lieu, une / des structures d'accompagnement et d'animation, les financements

Décision
Réunion des porteurs de projets lundi 19 mars
Intention : préciser les besoins, les attentes et les spécificités des porteurs de projets. Cf ci-dessous.

Espace de co-working - suite
Réunion du 19 mars 2018 à la CCI
Présents : Anne Louer, Lydie Dulongpont, Inès Vallette, Steven Lafosse-Marin, Anne-Laure Gaugiran, Brigitte Ploix,
Philippe Hazet, Camille Soulacroix, Camille Crester, François Mabillot

1. Partage avec la méthode du dessin projectif : Tout projet démarre par l'imaginaire !
2. Expression des besoins et des pistes et suggestions
Objectifs : permettre de faire émerger des besoins, et des propositions, pistes de solutions

- Steven : réfugiés ou crise humanitaire / ONG/ volontaires... connecter, développer des écosystèmes d'excellence. Plateforme pour organiser les ONG pour répondre à leurs enjeux. Ex : collecter des l'argent, identifier les besoins des bénéficiaires
  • Philippe : savoir-faire et métiers d'artisanat local en disparition en France, en région. Aider et réunir ; « comptoir du savoir-faire français ». Consommer durable, responsable.
  • Brigitte : aider les gens à travailler ensemble, à communiquer de façon fluide - CNV
  • Lydie : environnement, biodiversité, réduction des déchets, conso responsable harmonie avec l'être humain, transition écologique.
  • François : aide à l'orientation pour évoluer dans le monde professionnel avec un bagage de compétences, en se situant à l'étape de la découverte des métiers et des compétences.
  • Stéphanie : « la place de village » = tiers-lieux : café, espace de travail, ateliers, conférences, partage d'infos, épicerie, échange local.
  • Inès : projet le Chaudron : créons ensemble notre supermarché coopératif participatif-autogéré et sans but lucratif-.
  • Anne-Laure : Yvelines, vivre ensemble. Un travail pour tous pour que chacun se sache utile.
  • Camille C: dessin goûter d'anniversaire. Réinventer le cadeau autrement : sobriété, échange, don de soi (temps et savoir-faire).
  • Camille S(e-graine). IdF . Ã?tre acteurs sur le territoire. Créer un lieu alternatif pour cultiver l'envie d'agir avec d'autres asso et acteurs du territoire (Regal, conso responsable)
  • Anne : moins de projets, + de temps libre, voyages, autonomie, fruitiers, nature, rencontres inspirantes.

Besoins
  • Aide à la création d'entreprise, modèle économique, définition de l'offre, validation de l'idée
  • Trouver une idée
  • Retours d'expérience sur activité vente boutique
  • Formation sectorielle
  • Enjeux de l'équipe
  • Partage d'expérience gouvernance décentralisée ( Holacratie ?)
  • Voix des bénéficiaires, détection des besoins
  • Espaces de travail accessible, à mutualiser
  • Espace de stockage
  • Lieu de restauration
  • Espace pour un centre documentaire
  • Zone de rencontre
  • Equipe, liens, éviter l'isolement
  • Stéphanie ; peut apporter conseils en com et marketing , conduite du changement, gestion de projets
  • Techniques de conservation des aliments
  • Recettes simples végétariennes
  • Formation au DD en présentiel
  • Apprendre la couture
  • Tri des déchets dans les collectivités
  • Slack (chat) et Trello (suivi de projet)

Suggestions
  • Se former, être accompagné, MOOC : Ticket for Change (HEC) Devenir entrepreneur du changement
  • Université du Nous : Gouvernance partagée + FAVI (Nord) Ricardo SEMLER , Isaac GATES
  • Alimentor : être free lance, utiliser Facebook et les RS
  • ASHOKA France
  • Activ'actions : transformer la période de chômage en temps positif, parcours Activ' entrepreneur, atelier Activ'déclic
  • Réseaux
  • L'auberge de la solidarité : et MOUVES
  • Collectif solidarités et environnement Versailles (en cours de création , contact Philippe Domergue )
  • Partage de savoir-faire
  • We can do : ateliers grand public par des artisans
  • Les talents d'Alphonse : transmission de savoir- faire par des retraités
  • Bouche à Oreille : réseau de confiance partage de produits bio locaux circuits courts
  • Centres de ressources, doc ESS :
  • Réseau Ritimo à Trappes
  • Les Canaux, maison de l'ESS à Paris. Ateliers pour les porteurs de projet. 2 sessions par an.
  • Salons : Produrable RSE 4-5 avril porte Maillot et Espace ESS du salon SME
  • CAE La Forge à La Verrière Laurent Thuvignon
  • Tiers lieux : espaces potentiellement disponibles : Gares SNCF de Versailles, CCI, Lieux transitoires : vidés par les collectivités et les grandes entreprises. Locaux du département cf Anne Laure
  • Château éphémère. Exemple de Tiers-lieu Poissy
  • Low project : bateau Nomade des mers, innovation autonomie

Actions
  • Groupe MOOC Ticket for Change : Brigitte, Camille C, Lydie, Anne, Steven, + Inès ( pas sûre ) - Ã?chéance : à déterminer
  • Tiers-lieux : Monter un dossier cahier des charges à présenter à des propriétaires de locaux vacants, ou à la plateforme Plateau Urbain projet sur un tiers-lieu. Inès, Steven, Camille S. A connecter avec le groupe Colibris Grands-Voisins. Réunion le 27 mars 14h30
  • Groupe MOOC Gouvernance : Camille S, Steve, Brigitte. Ã?chéance : septembre 2018 ? après le MOOC Ticket for Change.

image Confrence_Redonnez_du_sens__votre_argent.jpg (33.5kB)
Redonnez du sens à votre argent
Redonnez du sens à votre argent - Mercredi 29 juin 2016 à La Rotonde - 5 rue Royale à Versailles
Extraits de la conférence

  • Le constat des limites de la planète et des dérèglements naturels, directement liés aux activités humaines, est largement reconnu. Mais le virage vers des activités économiques plus durables rencontre de multiples résistances dues à l'inertie du modèle actuel. Dans ce contexte, des citoyens s'impliquent pour créer les conditions d'un changement, mais ils peinent parfois à identifier des moyens d'action qui vont au-delà des éco-gestes du quotidien. Il existe pourtant un levier majeur : placer l'épargne individuelle au service du développement durable. Différentes solutions existent en ce sens et ont montré leur intérêt. En permettant de financer une multitude de projets locaux en faveur des énergies renouvelables, de l'agriculture paysanne, des micro-entreprises solidaires ou encore du logement écologique, elles permettent de redonner du sens à l'épargne. Et la création d'un lien direct avec les porteurs de projet favorise la réappropriation du territoire par ses habitants.

image Conference_sens_de_largent_3.jpg (36.3kB)
20h - Début de la conférence - 19h30 - Accueil
  • Introduction par les Colibris de Versailles : Thomas Litzler
  • Présentation du rapport des Amis de la Terre sur l'impact environnemental de l'argent (Lucie Pinson)
  • la NEF : l'exemple d'une banque qui place l'argent au service du développement durable (Claude Lipmann)
  • L'achat de parts sociales et solidaires dans des entreprises engagées : une solution pour financer des projets de développement durable près de chez soi :
  • Terre de Liens (Marc Bonnin)
  • Energie-Partagée (Olivier Berland) et EnerCity78
  • Association des CIGALES d'Ile-de-France (Maxime Thébault & Coline Lorent)
  • Débat mouvant avec la salle