Ecomobilité

Première action de la commission Mobilités douces : Opération Vélos pour préparer le déconfinement !


11 mai, date qui sonne à la fois comme une libération mais qui génère aussi quelques angoisses, notamment dans le domaine des déplacements professionnels et le retour dans les transports en commun…

Pour tous, le déconfinement pose des questions :
- Ai-je envie de reprendre la vie comme avant ?
- Ai-je envie de changer des choses ?
- Est-ce que des changements ne seraient pas essentiels pour chacun d’entre nous et pour la planète ?


L’arrêt des transports a notamment fait largement baisser la pollution, source de nombreux maux. Le confinement a généré une forte diminution de toute activité extérieure et sportive. Pour déconfiner de façon plus zen, sans pollution et sans stress dans les transports en commun, LCVT vous invite à (re)découvrir le vélo pour le retour au boulot ou faire ses courses !
Vous avez un vélo, vous aimeriez vous en servir mais il n’est pas en état ;
Vous avez un vélo, mais vous ne vous en servez pas et n’avez pas ou plus l’intention de vous en servir ;


LCVT propose d’organiser :

- Une remise en état des vélos avec l’aide de réparateurs bénévoles ;
- Une récupération des vélos qui ne servent pas dans les garages afin de les réparer ;
- Le prêt de vélos à ceux qui sont tentés de redémarrer le 11 mai à deux roues.
- La mise en relation avec des réparateurs bénévoles.

Pour se faire, remplissez le formulaire de contact en suivant ce lien


Nous pourrons ainsi mettre en relation les personnes intéressées au plus proche de leur domicile.

Il est possible aussi de louer des vélos à Saint Quentin-en-Yvelines :
http://www.velostation.sqy.fr/
https://www.veligo-location.fr/presentation-veligo-location/

Plus de détails sur l’action de LCVT :

1. Vous êtes propriétaire d’un ou plusieurs vélos qui prennent la poussière à la cave ou au garage. Vous pouvez donner ou prêter ce vélo à l’association qui le remettra en état et le prêtera avec un contrat de prêt à quelqu’un qui n’en a pas. Vous contactez LCVT qui vous indiquera où déposer votre vélo ou qui pourra venir le chercher.
2. Vous êtes propriétaire d’un vélo endommagé que vous souhaiteriez remettre en service d’ici le 11 mai. Le gouvernement met en place une aide de 50€ pour faire réparer votre vélo dans un réseau de réparateurs affiliés. Connectez-vous sur https://www.fub.fr/ pour connaître les conditions de l’aide et les réparateurs agréés les plus proches.
3. Vous êtes bricoleur et avez envie de nous aider à remettre des vélos en état pour un 11 mai plus écolo. Vous nous contactez et nous vous déposerons un ou plusieurs vélos en fonction de la place dont vous disposez. Pendant le confinement, les réparateurs travaillent chez eux en autonomie. A partir du 11 mai, nous espérons un local de Répar’vélos.
4. Vous souhaitez découvrir les joies et bénéfices du vélo pour aller travailler. Contactez-nous et nous vous présenterons les conditions de prêt de vélo.

image VELO_DECONFINEMENT.jpg (0.2MB)






Mars 2019 : l'éco-mobilité concerne tout ce qui tourne autour des transports doux


Constat :

→ Difficulté à faire cohabiter les différents modes de déplacements urbains

→ Difficulté à se déplacer dans notre région car les temps de déplacement sont longs par rapport aux distances parcourues

→ La voiture : c’est polluant et c’est cher

→ Il existe d’autres moyens pour se déplacer : train, bus, vélo, trottinette, voitures en auto partages, autostop organisé

→ Les infrastructures pour se déplacer et garantir la sécurité des personnes et des biens sont quasi inexistantes : peu de pistes cyclables, peu d’endroit pour attacher correctement un vélo, les routes sont dégradées, ect…
Nos souhaits :

→ Promouvoir les déplacements et les circulations douces

→ Proposer un modèle alternatif à la voiture : donner envie de se déplacer à pied ou à vélo

→ Permettre, notamment aux enfants de se déplacer à pied, à vélo sur des trajets sécurisés grâce à des aménagements adaptés : pédibus par exemple

→ Faire connaître et communiquer sur les réseaux de bus existants

→ Faire connaître d’autres solutions comme https://www.rezopouce.fr/

Objectifs :

Impulser une dynamique pour faire évoluer les pratiques quotidiennes

Proposer des améliorations pour les déplacements quotidiens à pied et à vélo

Diminuer la pollution liée aux déplacements consommateurs d’énergie fossile

Faire connaître la pratique du vélo : Informer et rassurer sur la sécurité

Sensibiliser sur les bienfaits de se déplacer à bicyclette :

→ Le vélo : c’est bon pour la santé,
→ Le vélo : c’est économique
→ Le vélo : c’est efficace et rapide pour les petits trajets
→ Le vélo : cela prend moins de place qu’une voiture
→ Ect….

Actions possibles :

→ Faire un état des lieux de ce qui existe sur notre territoire et de ce qui n’existe pas

→ Voir le document ci-joint réalisé par Plaisir en Transition : « Propositions pour faciliter les déplacements quotidiens des Plaisirois à vélo mai 2018 . »

→ Se rapprocher des acteurs et du réseau déjà existant sur le territoire

→ Adhérer à des associations comme VéloSQY – St-Quentin-en-Yvelines ou [[ https://www.fub.fr/ FUB le vélo au quotidien]]

→ Rencontrer les acteurs des associations de cyclotourismes pour faire découvrir cette pratique

→ Proposer des ateliers type « repar’vélo »