Qu'est-ce que Bolo Bolo ?


Bolo'bolo est un essai du Suisse alémanique P.M. traitant d'écologie politique, sous une approche assez ouverte, concrète et hors du commun, considérée par certains comme d'influence anarchiste, écrit en 1983. Bien que n'ayant bénéficié d'aucune publicité autre que le bouche-à-oreille, il a été traduit dans nombre de langues et réédité plusieurs fois.

L'auteur, dans un style ironique, explique comment l’espèce humaine est sous l'emprise de la gigantesque et impitoyable Machine-Travail planétaire (MTP), qui conduira l'humanité jusqu'à sa perte (cataclysme écologique), tout en se nourrissant de l'existence de ses esclaves humains. Cette machine est une parabole du système capitaliste.[réf. nécessaire]

Selon lui, le salut passe par de nouvelles formes d'organisation sociale, abandonnant le schéma classique du ménage « marié deux enfants » pour une structure en bolo, sorte de communauté autosuffisante. Un bolo est formé par environ 500 personnes au maximum et peut avoir la taille d'une grande maison, d'un village, d'un quartier. Plusieurs bolos peuvent s'associer pour établir des unités de coopération de la taille d'une commune, d'une ville ou même d'une mégalopole. Le concept de bolo rappelle celui d'écovillage.

P.M. a créé un embryon de langue construite avec l'asa'pili, qui sert à décrire ses concepts et leur rajoute une touche savoureusement utopique.