:: suivant >>
éditer :: []->

Apropos

Ce contenu est placé sous licence CC BY SA et est issu du site de la fabrique des mobilités : https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Communs/G%C3%A9rer_les_communs

Bruno TISON

Agitateur d'outils numériques, libres et coopératifs

Contact du porteur de projet : Bruno TISON

Par téléphone : 06 25 2 9 59 43

par email : brunotison@gmail.com

Charte d'agitateur d'outils collaboratifs

Fondamentaux

La communauté de projet soutien des projets qui prennent en compte et s’identifient aux 5 critères définis et exposés ci-dessous :

1-Gouvernance du lieu

Votre initiative progresse par siège auto bébé décisions collectives impliquant des usagers participants et motivés.

L'organisation est transparente. L'ensemble des informations du projet (économique, humaine, etc...) sont ouvertes aux usagers.

Les discussions, en particulier stratégiques, se font sur des espaces "ouverts" où chacun peut participer.

Il y a affichage des membres et contacts possibles, ainsi que des procédures internes.

Des espaces pour remonter et prendre en compte les tensions existent, et un mode de prise de décision a été choisi.

2-Implication des usagers dans le fonctionnement du lieu

Chacun peut contribuer au projet en nature et financièrement. Les actions à réaliser sont visibles et il est simple de venir proposer des améliorations (par exemple, un lien vers l'information sur comment contribuer, des espaces de discussion).

Les outils utilisés sont faciles et accessibles à tous ( outils du libre, wiki, trello, panneaux d'échanges visibles sous forme par exemple ,https://classroomscreen.com/mobile.html etc...).

Les rôles à jouer pour faire vivre le projet sont clairs et visibles par tous.

3-Partage et réciprocité

Le projet diffuse ses recettes de fonctionnement pour facilement les reproduire. Il est pensé de manière "modulaire" (par brique) de manière à s'appuyer lui-même sur d'autres ressources développées par d'autres membres ou sympathisants de la communauté.

Il est pensé pour mutualiser avec d'autres initiatives proches dans le but d'éviter des démarches de compétition et afin de mettre les forces autour d'un même projet.

4-Structuration juridique

La structure juridique permet aux logiques contributives de s'appliquer. Les changements de structure ne peuvent pas se faire sans l'aval de la communauté.

Le capital ou la marque sont mis sous une protection juridique qui fait qu'il ne peut pas être revendu ou modifié sans l'accord de la communauté.
Le projet développe des documents éducatifs, journalistiques, de management collaboratifs sous des formes de briques modules de fonctionnement ou du contenu sous licence libre
https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/deed.fr

5-Modèle économique/financement

Le projet accepte les dons ou les adhésions de membres. Il a aussi mis en place une solution pour redistribuer ses financements de manière démocratique appareil sous vide et transparente.

Il gère son budget de façon transparente pour la communauté. La valorisation des actions non-financières est possible.

Le lieu et les ressources qu'il génère peuvent être utilisés pour des actions privées (location de salles, formation, visites, etc...) à condition qu'une partie des revenus générés par cette activité bénéficie au lieu directement.

Objectifs

Fédérer un réseau régional de pratiques collaboratives éducatives autour de la région HDF. Etre un interlocuteur neutre vis à vis de l’acteur public et des acteurs marchands positionnés aujourd’hui autour des tiers-lieux éducatifs.

Permettre aux acteurs désireux de monter des tablette enfant lieux éducatifs de rencontrer d’autres acteurs ayant déjà développé des lieux d'échanges collaboratifs, des idées d’échanges entre pairs.

Rôles

Faire que les membres de la communauté échangent des expériences et puissent s’accompagner dans le développement de lieux éducatifs ouverts.