Épicerie


Référent : Justine
Membres : Frédérique Lindenmeyer, Aubry Dubreuil, Rémi (référent communication?), Matthieu

Lien pour s'abonner à la framaliste : https://framalistes.org/sympa/subscribe/cercle_epicerie

A voir : "Problématique" de la "concurrence" avec Biovivéo --> peut-être appeler ou prendre un rdv avec Bruno qui est inquiet à ce sujet (tel : 07 83 22 10 46)
Ainsi que le nouveau magasin de vrac à savigny sur orge sous franchise day by day

Sources d'inspiration :


Proposition initiale du projet à la mairie :
Nous aimerions pouvoir proposer une offre de produits bio, locaux et éthiques aux habitants. Nous pensons à un fonctionnement innovant qui couplerait une gestion classique (avec un salarié) et une gestion collaborative (avec des bénévoles).
Cela permet, entre autres, de réduire les coûts de fonctionnement et d'impliquer les adhérents dans le projet.
Nous envisageons de proposer des produits sélectionnés avec soin et attention en fonction de différents critères que nous inscrirons dans une charte (éthique, impacts environnemental, humain) (une charte est en cours d'écriture sur le cercle du projet marché les 2 sont liées?? Elle serait simplement la charte achat de l attribut??)
Les produits dans une logique de complémentarité avec ceux proposés par les distributeurs présents sur le marché du lundi.
Dans un premier temps et afin de faciliter la mise en place et les investissements, nous proposerons uniquement des produits alimentaires secs et non frais, des produits de soins ou d'hygiène.

L'épicerie serait ouverte à tous les adhérents. L'adhésion de base à l'année étant de 6? cela nous permet de rester dans un cadre juridique simplifié tout en n'excluant personne avec un coût d'adhésion trop élevé.
Nous envisageons que les bénévoles qui y travaillent aient une réduction sur les achats. Cette option sera à étudier sur le volet juridique si ce projet est retenu.

En pratique nous pensions ouvrir la boutique au public du mardi au samedi.
Plus précisément :
  • de 15h à 19h du mardi au vendredi (4h x 4 jours = 16h)
  • de 10h à 13h et de 14h à 19h le samedi (8h)
Soit 24h d'ouverture au public par semaine. Avec un salarié à plein temps il restera donc 11h par semaine pour gérer les réceptions, mise en rayon, caisse...
Avec évidemment la main d'?uvre bénévoles en soutien toute la semaine.

Projet de conserverie :
Il permettrait de revaloriser les légumes et fruits invendus et abimés.
Il nécessite le maintient du partenariat avec biocoop pour les récup, mais justifierait également un élargissement des partenariats de récup. Il pourrait être intégré directement lors des mises en place de partenariat des futurs vendeurs et producteurs du marché et de l'épicerie.nous pourrions aussi imaginer de récupérer les produits frais non transformés non utilisés de la maison du passeur.

Pour la réalisation, il est nécessaire de trouver une cuisine dont les normes l'agencement et de matériels sont respectées et vérifiées.
Plusieurs pistes existent : les cuisines municipales ou collectives de ris-orangis : un dossier complet est à élaborer pour faire la demande.
Des partenariats avec des labos cuisine en création sont éventuellement à mettre en place.
La cuisine de la maison du passeur pourrait aussi être envisagée ?
Enfin nous pourrions réaliser la vente directement à l'épicerie.
Il y a clairement des volontés gouvernementales et collectives qui vont dans ce sens et il y a donc des subventions à choper ....des dossiers à monter.
http://agriculture.gouv.fr/pacte-national-de-lutte-contre-le-gaspillage-alimentaire-les-partenaires-sengagent.

Les statuts juridiques et les normes sont à vérifier mais des modèles existent nous pouvons nous en inspirer :

Elle est dans une ancienne cuisine municipale mise à dispo par la collectivité: