L'écologie dans le projet

Notre nom "les pipistrelles de la Durance" part de là, d'une démarche écologique en relation avec ce lieu qui nous accueille.
image pipistrelle_mini.png (19.1kB)
Pipistrelle
Les pipistrelles sont de minuscules chauves-souris (5g pour 4cm), qui habitent notre terrain depuis des siècles… nous adoptons leur nom afin de nous donner ce défi d’être leurs bon.ne.s voisin.e.s et vivre en harmonie.

Le terrain mis à disposition par la mairie est un havre de verdure, à proximité de la Durance et d'une zoneNatura 2000.
Nous acceptons l’exigence de la protection de ce lieu et de sa biodiversité, et d’y vivre le plus écologiquement et le plus sainement possible.

La construction
Notre projet se veut écologique avec une conception bioclimatique sobre qui favorise les apports solaires, une ventilation naturelle et bien sûr une excellente isolation.
Dès le début de la conception nous avons fait le choix de la compacité et de la sobriété afin de favoriser l'emploi de matériaux biosourcés et une conception bioclimatique.
Nous envisageons la pose de panneaux photovoltaïques, qui restent malheureusement encore soumis à leur faisabilité financière.

Mais le groupe se veut également écologique dans sa gestion des lieux : prendre en compte la faune et la flore environnante, cultiver une parcelle de jardin, adopter un mode de vie sobre, recycler, mutualiser des équipements… et apprendre ensemble !

Des jardins partagés à proximité de notre résidence
La Mairie de Mallemort met en place un espace de "Jardins Partagés des 2 canaux" au sein du Parc Natura 2000.
Notre association "Les Pipistrelles de la Durance" a 6 parcelles de jardins (accessibles à tous les futurs habitants de notre résidence).
Les Pipistrelles et notamment une petite poignée d'entre elles (merci à elle) gèrent ces 6 parcelles et le groupe a pu se délecter des légumes et aromates de bonne qualité cet été.
Nous avons reçu samedi 17 octobre 2020 des bottes de paille et de foin pour protéger nos parcelles du gel....
Avec la venue du printemps 2021, nos parcelles ont reçu de nouvelles semences... Affaire à suivre