Une tradition maorie


A l’origine, la pratique des conférences familiales est introduite en Nouvelle Zélande, inspirée de la tradition du peuple Maori et est développée depuis une vingtaine d’années en Australie, Etats-Unis, Europe dont certains pays l’ont intégré dans leur législation. Elle est encore largement inhabituelle en France même si d'autres départements comme le Nord et l'Ardèche ont expérimenté et sont en voie de généralisation.

La conférence familiale est un processus de prise de décision collective qui mobilise les capacités de la famille et celles du réseau social local pour faire face à un problème spécifique. Il repose sur le concept de l'autonomisation, dont le principe est de redonner du pouvoir à la famille. Il s'adapte à tous les publics et quelle que soit la problématique abordée: relations intra-familiales, protection de l'enfance, handicap, vieillesse, difficultés de la vie scolaire, lutte contre la précarité, logement, insertion sociale et professionnelle, etc.

En 2017, dans le cadre des 80 ans de l'association, une journée à Morlaix a permis de sensibiliser de nombreux collaborateurs à la pratique des conférences familiales. Convaincue de la pertinence de cette approche apparemment innovante, l'association a souhaité soutenir un projet de formation axé sur les conférences de groupes familiaux. Cela s'est concrétisé en 2019 au profit de différents services.


image lelabodescf5.jpg (0.3MB)


De nombreuses études ont été menées sur le sujet conférences familiales, cette approche marche, ça crée un effet systémique et un événement incroyable dans les familles.