Nous sommes pour l’instant un groupe de 6 adultes et 6 enfants*. Dans un avenir proche, nous envisageons former un collectif (entre 25 et 40 personnes) pour partager un lieu de vie, de travail et de co-creation. Ce lieu n’existe pas encore. Nous en parlons pourtant au présent, nos projections le dessinent déja. Ici, les dynamiques de groupe nourrissent la vie du lieu et prennent soin des chacuns-chacunes. Nous aspirons à vivre dans une économie de moyens et à cultiver notre lien avec le vivant.

* Chloé, Lise, Virginie, Renaud, Boris, Mathias, Marius, Talulah, Ida, Till, Nok, Lou

Pour en dire plus :
Nous envisageons, une fois le groupe au complet, l’achat d’un terrain de plusieurs hectares comprenant du bâti à réaménager selon nos besoins, dans les environs de Forcalquier (04). L’achat et la gestion du lieu se feront sous une forme coopérative.
Ce lieu nous permettra d’habiter sur place (entre 6 et 8 habitations privatives) et de mutualiser des espaces communs. Lieux d’inspiration et d’expiration, ils sont pensés comme des plateformes permettant d’exercer ensemble ou parallèlement nos activités artistiques, artisanales, thérapeutiques, nourricières et pédagogiques. Ils sont envisagés comme un laboratoire qui nous permet de réaliser nos utopies du moment. Là, nous imaginons des ateliers (céramique, bois, bricolages...), des bureaux, une cuisine, une salle- parquet (pratiques corporelles), des jardins, des espaces de stockage et des espaces naturels.

Au fond :
Dans notre organisation de groupe, nous souhaitons que chacun·e soit entendu·e : nous accordons de l’importance aux temps d’échanges, d’écoutes et de débats. Plusieurs textes permettent de soutenir et de mémoriser les décisions prises ensemble. Nous nous inspirons de la sociocratie, de la Gestion Par Consentement, de la Communication Non Violente et d’autres outils à découvrir, à inventer et à pratiquer ensemble. Régulièrement, le groupe se retrouve pour ouvrir le lieu et partager des moments au rythme des saisons, des fêtes et des planètes. Pour danser, chanter, jouer.
Nous aspirons à une vie sobre, attentive et en cohérence avec notre environnement. Nous questionnons ensemble nos habitudes alimentaires et énergétiques, nos modes de transport et de consommation sans apporter de réponses dogmatiques.
Nous souhaitons agir à notre échelle et semer des graines durables sur un bout de terre que nous voulons soigner. Cultiver l’entraide et la solidarité quand celles-ci viennent à être négligées. Vivre avec peu quand la tendance est à l’accumulation et à la spéculation. Nourrir notre relation au vivant sous toutes ses formes. Questionner les systèmes de dominations avec nos modestes outils. Accompagner nos enfants dans leurs choix d’apprentissage. Soutenir le collectif tout en soutenant l’individu et que vivent des alternatives !