« Le jour où je vais disparaître, j'aurai été poli avec la vie car je l'aurai bien aimée et beaucoup respectée. Je n'ai jamais considéré comme chose négligeable l'odeur des lilas, le bruit du vent dans les feuilles, le bruit du ressac sur le sable lorsque la mer est calme, le clapotis. Tous ces moments que nous donne la nature, je les ai aimés, chéris, choyés. Je suis poli, voilà. Ils font partie de mes promenades et de mes étonnements heureux sans cesse renouvelés. Le passé c'est bien, mais l'exaltation du présent, c'est une façon de se tenir, un devoir.
Dans notre civilisation, on maltraite le présent, on est sans cesse tendu vers ce que l'on voudrait avoir, on ne s'émerveille plus de ce que l'on a. On se plaint de ce que l'on voudrait avoir. Drôle de mentalité! Se contenter, ce n'est pas péjoratif. Revenir au bonheur de ce que l'on a, c'est un savoir vivre. »
Olivier de Kersauson

Le projet commun discuté
vivre au plus proche de la nature, Impact plus faible et bonifier le lieu (apporter plus que ce qu’on prend, régénérer)
Ouverture - Respect et pas de jugement - Lieu ressourçant - Retour à l’essentiel

Prendre le temps (de créer cet ecolieu puis d'y produire son alimentation)
Avec des personnes aux valeurs et au langage communs, utilisation de la communication non violente
Vivre ensemble pour partager, s'adoucir la vie mais aussi pouvoir ne pas être ensemble (communautaire limité)


Critères du lieu
Surface environ 2x3 pièces ou plus d'appartements (y c. en habitat léger)
Surface terrain pour micro-ferme permaculture, viser auto-suffisance voir petit excédent

Parties communes :
chambre d’amis, bureau, salon, lieu d'accueil (formation) -> une salle polyvalente / espace multi-emploi
extérieur, pouponière à semis, serre
lieu de stockage-rangement (outils, graine), Cellier ? (comme Bilbo)
Place de parc pour 1 voiture (à voir si autopartage ou voiture-s supplémentaire-s)

Bien immobilier ni neuf ni entièrement à refaire, avec une histoire à poursuivre si possible

Envie d’installer : toilettes sèches (système à compostage intégré ), récupération eau de pluies, phyto épuration

Avoir des possibilités d’activité économique, même à moyen terme : permaculture, écotourisme saisonnier, éducation, accueil réfugié et formation : venue de personnes extérieures ok tant que en dehors de l’habitation.
Devenir un maillon parmi les initiatives positives de la région et ainsi dynamiser les activités existantes

Animaux domestiques : à accepter ou pas, pas au détriment de faune sauvage

Proche d'une école, Proche Transports publics, vrac

Zone géographique :
Gruyère, Glâne, Sarine ou un autre district du canton de Fribourg (si lieu vraiment idéal)