Dévoiturons Grenoble, le mot du collectif

Chers tous !

Nous sommes un collectif d'habitant·e·s de Grenoble et de son agglomération, né des suites du premier confinement et animé d'une volonté commune de réinventer nos vies en ville, en changeant notamment la façon de nous déplacer et d’investir l’espace urbain et en interrogeant nos besoins de déplacement.

Nous lançons, un an après le premier confinement, un manifeste afin d'engager notre territoire dans une profonde transformation des mobilités, visant 80 % de part modale pour les modes actifs et les transports en commun d’ici 2030.

Objectif ambitieux, mais nécessaire au regard des enjeux sociaux et environnementaux auxquels nous sommes toutes et tous confronté-e-s !

Manifeste: « Moins de voiture en ville, plus d’espace pour vivre ! » #vivre en ville
https://agir.greenvoice.fr/petitions/moins-de-voiture-en-ville-plus-d-espace-pour-vivre-vivre-en-ville-1

En toute indépendance et par souci d’efficience, nous avons fait le choix d'inscrire ce manifeste dans le cadre de la campagne unifiée : "Greenvoice Mobilité Urbaine, pour une mobilité urbaine qui préserve le climat et notre santé" (GreenPeace , Réseau Action Climat, Unicef…).

Afin que ce manifeste porte ses fruits nous souhaiterions également solliciter le soutien des associations et collectifs de l’agglomération Grenobloise : associations d'habitants, de professionnels (commerçants..), unions de quartiers, associations de protection de l'environnement, etc.

Comptant sur votre soutien et l’intelligence collective,

Nous vous adressons nos "chaleureuses" salutations !

Le Collectif Dévoiturons Grenoble
Contact : devoituronsgrenoble-petition@framalistes.org


Qui êtes vous ?


Vos étiquettes ?

Aux origines du collectif, nous avions consenti à l'idée de ne pas tomber dans la personnification, bien que cela ne soit pas dans l'air du temps et ce afin de nous concentrer sur l’objectif de fond.

Mais devant les sollicitations, nous ne résistons pas à vous dire que ce collectif est bâti sur notre diversité, il est composé d’enseignant(e)s du primaire, du secondaire et de l’Université, de chercheur(e)s, de techniciens, d'artistes, de personnels soignants, d’auto entrepreneurs, de fonctionnaires, de salariés du privé, de demandeurs d’emplois, certains ont des voitures et d’autres non, des vélos et parfois pas, nous prenons l’avion et d’autres non, nous sommes faits d’habitants de Grenoble et des villes et villages voisins, d'autant de femmes que d'hommes… bref nous sommes l’intelligence collective ;-)

Votre démarche ?

Tout collectif que nous sommes, il ne nous serait pas raisonnable de nous placer en donneur de leçons et de solutions techniques... Cette problématique est une affaire commune, qui n'a de chance de succès que par la mobilisation très large des habitants. Une fois cette mobilisation acquise, des processus de "démocratie continue" pourraient par exemple permettre à l'intelligence collective de dresser une liste de propositions techniques et budgétaires pour arriver à cet objectif de 80% de part modale d'ici 2030. Bien entendu le collectif à réfléchi aux solutions techniques ; un certain nombre de bases bibliographiques sont mises à disposition dans la pétition et un certain cahier des charges social et urbanistique est également suggéré dans le dernier paragraphe de la pétition ; Nous souhaitons en la matière faire preuve d’humilité, d’exigence, de rigueur scientifiques, d’ouverture, de bienveillance, d’humanité et de responsabilité !

Votre indépendance ?

Le collectif « devoituronsgrenoble » est indépendant, ne vise aucune mandature et aspire seulement à l’idée de nourrir une certaine « démocratie continue ».

Votre histoire ?

Initialement un réseau d’amis, notre collectif est né des suites du premier confinement et animé d'une volonté commune de réinventer nos vies en ville, en changeant notamment la façon de nous déplacer et d’investir l’espace urbain et en interrogeant nos besoins de déplacement.

Un an après le premier confinement, nous avons lancé une pétition afin d'engager notre territoire dans une profonde transformation des mobilités, visant 80 % de part modale pour les modes actifs et les transports en commun d’ici 2030. Objectif ambitieux, mais nécessaire au regard des enjeux sociaux et environnementaux auxquels nous sommes toutes et tous confronté-e-s !

Vos soutiens ?

Nous publierons au fil de l’eau les noms des structures qui déclarent (à devoituronsgrenoble-petition@framalistes.org) soutenir ce manifeste (associations/collectifs/Professionnels etc…).

Nous rejoindre ?

Adresser un mail avec vos motivations et propositions et vos conflits d’intérêts à devoituronsgrenoble-petition@framalistes.org