2020 : Nouvelles formes d'installation en zones rurales

l’invention d’une société plus écologique et solidaire ?


image IMG_8937.jpg (7.5MB)

L’Agora se construit autour de 4 rencontres nationales


Nous favorisons chaque fois que possible des formats participatifs, issus du mouvement de l’éducation populaire, pour permettre la participation de toutes et tous. De même, nous nourrirons nos réflexions de nombreux retours d’expériences.

image monasterestecroixcourambiance.png (0.6MB)

2ème rencontre nationale dans la Drôme, les 3 & 4 juillet :


Vous étiez plus de 120-130 à participer aux rencontres de l’Agora des colibris de ces 3 et 4 juillet. Ce fut une très belle rencontre riche en contenu tant par la qualité des interventions - conférences que par les échanges qui ont émergés lors des ateliers. Des échanges aussi féconds qu’inspirants, une ambiance détendue et concentrée, un temps et un cadre magnifiques.
L’ensemble des échanges a été enregistrés sous format vidéo ou audio (podcast), et ces captations seront mises en ligne sur notre site de l’Agora dans le mois de juillet.
Une série d’articles réalisés par le journaliste Lionel Astruc sera également publié dans le mois sur le site du magazine en ligne de Colibris.
Et pour vous éviter toute nouvelle déception, nous vous invitons dès aujourd’hui à noter dans vos agendas, la rencontre qui suit : elle aura lieu les 2 et 3 octobre à Guipel, en Bretagne. Au plaisir de vous y retrouver.


Au menu, 3 temps forts sous forme de conférences-débats, de cercles participatifs ou d'ateliers en groupe :

  • ➤ S’installer à la campagne avec de la terre et un toit : on s'y prend comment ?!
    Réflexions et propositions pour faciliter l'accès à la terre et à l'habitat en zones rurales. Quelles sont les alternatives à l’acquisition privée ? Comment favoriser l’accès à l'habitat et aux locaux d'activité durant les phases d’installation ? Les pistes déjà explorées : présentation et premier bilan.
  • ➤ Et si on parlait (enfin) d’argent… ?
    Quels sont les différents outils de « financements citoyens » pour des projets d'installation écologique et solidaire (avec la Coopérative Oasis, Hameaux Légers, la Foncière Terre de Liens, le Fond de dotation Villages vivants, etc.) ? Comment construire des projets moins dépendants financièrement et plus résilients ?
  • ➤ Faire collectif, tout le monde est d’accord ! Vraiment... ?
    Coopérer dans nos projets, est-ce obligatoire ? Si facile que ça ? Est-ce une question d’outils ? de formation et d'accompagnement ? de posture et de gouvernance ? Le numérique, ça aide ou surtout pas ? Une réflexion sans tabou !

Lire l'article rédigé dans le Mag Colibris : Cliquez ICI

Découvrez la vidéo de la rencontre





1ère rencontre nationale de l'Agora

à l'Université du Domaine Du Possible - La Volpelière - Arles (Bouche du Rhône), du vendredi 7 février au samedi 8 février à 18h30 :
Diagnostic sur le métier et les formes d’installation agricole, et sur les nouvelles dynamiques dans les territoires ruraux
- État des lieux sur le métier d’agriculteur et sur les freins à la transmission des fermes.
- Le statut-registre des agriculteurs et les aides agricoles : un double verrou pour engager un autre modèle à l'aube de la nouvelle PAC ?
- Diagnostic sur les nouvelles formes d’installation agricole, sur la pluriactivité.
- Analyse sur les dynamiques de développement des territoires urbains et ruraux.

Vidéo d'ambiance de la première rencontre qui a eu lieu à Arles les 7 et 8 février :



Pour plus de détails, télécharger le programme en cliquant sur le bouton ci dessous :

Pour en savoir plus
Formulaire pour vous inscrire, c'est par ici !


Contexte et enjeux

« Les mauvaises herbes paraissent farfelues, taquines et inutiles, elles ne sont pas rentables, elles gênent la bonne marche de la société, elles empêchent les touristes de venir, les passants de passer, les investisseurs d’investir, les exploitations d’exploiter. Elles sont si tenace qu’elles peuvent parfois décrédibiliser un gouvernement. Pis, elles s’installent sur son territoire ! Mais c’est exactement ce dont l’avenir a besoin… » (Pablo Servigne, Éloge des mauvaises herbes. Ce que nous devons à la ZAD. Les Liens qui Libèrent, 2018.)

Et si la société plus écologique et solidaires que nous espérons tant était en train de s’inventer sous nos yeux dans les territoires ruraux...? Et si l’avenir de l’agriculture française se dessinait à travers de nouvelles formes d’installation et d’activités agricoles ? Et si ces centaines d'expérimentations pouvaient non seulement revivifier des territoires socialement en friche, mais essaimer ailleurs et inspirer même les zones urbaines et péri-urbaines ?

C’est à la fois l’hypothèse et le pari que nous faisons. Car cette nouvelle ruralité, qui s’articule autour de modes de vie et d’activités à la fois innovants et durables, peut nourrir toute la société – à tous les sens du terme – et accélérer la transition écologique et humaniste. Elle devient dès lors un puissant levier de changement pour tous, habitants des campagnes comme des villes !

Voila le sujet de la prochaine Agora des colibris que nous mettons sur la table, développée avec plusieurs partenaires œuvrant déjà à l’émergence et l’accompagnement de ces nouvelles formes d’installations en zones rurales.



Pour en savoir plus



Agora Éducation :

image PrintempsdelEducationLogoHCbaseline.png (71.3kB)
SE RECONNECTER À LA NATURE, UN DÉFI POUR LE 21ème SIÈCLE ?

image colibris_pan_piper_low261.jpg (2.1MB)

En partenariat avec Le Printemps de l’Éducation, Terra Symbiosis, la MAIF, Nature et Découverte et plusieurs réseaux éducatifs locaux, notre réflexion s’est portée sur la question de la reconnexion à la nature, facteur d’épanouissement, d’autonomie, de lien et d'inclusion sociale.
À l’issue de ces huit mois d’atelier, une étape importante a été franchie.
La plupart des réseaux et des structures d’éducation à la nature qui ont suivi cet atelier depuis le début, ainsi que l’Agence française pour la biodiversité (AFB), ont su se relier pour préparer un mouvement de connexion plus fort et plus durable en France.
Trois groupes de travail ont ainsi précisé cette aspiration commune :
- Un inventaire du travail déjà effectué pour aider plus de citoyens à se relier à la nature. Un premier groupe de travail s'est penché sur la question de la réalisation d'un inventaire des actions existantes.
- Coopérer pour être plus percutant : un second groupe de travail s’est attaché à préciser les contours d’une future coopération au long cours des réseaux et structures d’éducation, d'études et de protection de la nature.
- Le temps du plaidoyer : un dernier groupe de travail s’est attaché à réfléchir à la dimension du plaidoyer. Mettre en valeur les expériences et les études montrant les nombreux bénéfices pour la santé et le développement des jeunes et des adultes, à mieux se connecter à la nature.

Un Comité de Pilotage constitué de 8 personnes s'est constitué lors de la dernière rencontre afin de faire avancée ce projet de coopération des réseaux . Il se réunira début octobre à Paris pour dessiner ensemble les contours du projet, sa feuille de route, et anticiper des recherches de financements qui permettront sur du moyen et long terme de pouvoir animer ce réseau.

L'avancée de ce travail vous sera communiqué prochainement via la lettre d'information Colibris.

Pour en savoir plus


(Re)Humanisons le Web :

un grand récit à écrire ensemble...


Bonjour à toutes et à tous,

Nous vous invitons à rejoindre le nouvel atelier de réflexion de l'Agora des colibris, qui durera jusqu’à la fin de cette année.

Notre point de départ :
"Imaginons que nous sommes en 2050. En (ré)humanisant le numérique nous avons réussi à ...
Racontez-nous comment vous vous y êtes pris ? Quelles mesures et actions avez-vous prises ? Quelles usages du numérique avez-vous préconisés ou proscrits autour de vous ?"

Coordonnées par un réseau d’acteurs développant des outils numériques et de pratiques coopératives en libre accès, cet atelier permettra de croiser les regards et les propositions entre experts et usagers.
Avec un objectif à l’arrivée : co-écrire un livre pour le grand public en licence libre afin d’imaginer un véritable Web citoyen...

Grâce au développement d’outils en libre accès et de réseaux collaboratifs, nous pouvons (re)devenir les véritables acteurs de la toile, de notre propre vie, mais aussi élaborer ensemble des réponses aux défis des crises écologiques et sociales mondiales...

Précision importante : cet atelier est ouvert à tous, pas seulement aux geeks et spécialistes de l’informatique !

Pour nous rejoindre, suivez le guide !
À très vite et bel été !
Florian, Laurent, Lilian et Vincent

image Capture_decran_20180712_a_004510.png (0.8MB)

Pour en savoir plus et nous rejoindre

L'Agora pour qui ?

Vous êtes curieux de tout mais spécialiste de rien, avec plein d'idées en tête et quelques doutes ? L'envie de nourrir votre propre réflexion par d'autres avis et les informations de spécialistes de certains domaines ?

Vous êtes un citoyen à plein temps, préoccupé par le sort des autres et l'avenir de notre planète, soucieux de partager et transmettre vos expériences et vos réflexions, sans être pour autant un professionnel de la politique, de la philosophie ou des sciences ?

Vous êtes lassés des « débats » superficiels, caricaturaux et expéditifs, fatigués par les joutes idéologiques et désincarnées, sans volonté de construire un avenir commun, sans écoute ni respect de l'autre ?

Vous rêvez de vivre une aventure démocratique où vous seriez l'acteur central ? Une aventure exigeante et collective, où durant des mois chacun s'informe à plusieurs sources, formule des idées, invente des possibles afin d'accélérer la transition d'une société plus humaniste et écologique ?

Alors... l'Agora des Colibris est faite pour vous !