Web-conférences

Prochaines Web-conférences


Mercredi 9 décembre de 18h30 - 20h avec Germain Sarthy du Village Emmaüs Lescar Pau et Bruno Vandenberghe de l'Arche Le Caillou Blanc

Construire un collectif qui intègre la diversité sociale : encore un défi !

Comment inclure des personnes atteintes de handicap ou marginalisées socialement, dans des lieux de vie collectif ? et comment grâce aux activités et l’accompagnement adapté mis en place dans des structures comme l’Arche Jean Vanier et Emmaüs, ces personnes peuvent être intégrées et retrouver toute leur place dans notre société ?

image Germain_Sarthy.png (0.5MB)
Germain Sarthy, fondateur du Village Emmaüs Lescar Pau. Structure fondée il y a 30 ans. Aujourd’hui, 115 compagnons sont hébergés (chambres, mobile homes ou maisons) sur un site de 15 hectares, et une quinzaine de bénévoles et des salariés y sont actifs. Sur 11,5 hectares se tiennent une déchetterie, une recyclerie, une crêperie, un bar, un restaurant, un fournil et une épicerie bio et locale qui vend les produits des agriculteurs voisins, et de la ferme biologique de la communauté. La communauté Emmaüs, qui existe depuis 13 ans, cultive aussi 25 hectares de céréales. Elle organise des festivals, des concerts et des conférences tout au long de l’année.
image Capture_decran_20201127_a_175501.png (0.3MB)
Bruno Vandenberghe, responsable de L’Arche du Caillou blanc qui a ouvert ses portes en 1983 au sud de Quimper. Cette communauté regroupe aujourd’hui une centaine de membres dont 40 personnes en situation de handicap mental. La vie est partagée au sein de trois foyers et dans des ateliers (ateliers ESAT, menuiserie-ébénisterie, cuisine, espaces verts et atelier découverte). Cette vie ensemble s’appui sur un mode de gouvernance bien spécifique et sur 4 dimensions essentielles : la dimension professionnelle (médicosociale et artisanale) la dimension communautaire, la dimension spirituelle et l’ouverture au monde. La relation est au cœur de ce projet.



Le lien zoom pour nous retrouver en mode webinaire https://us02web.zoom.us/j/2892427185 :
La webconférence sera retransmise en direct sur Youtube et Facebook
Lien vers l'événement Facebook


- Rappel des instructions pour utiliser Zoom
Zoom fonctionne sur PC (Windows/Linux), Mac, iOS et Android. Pas besoin de compte ni d'inscription.
1. Installez "le client" (fichier) sur votre ordi : https://zoom.us/download
- Voici un tutoriel vidéo qui vous explique comment télécharger "le client" (fichier) et pouvoir utiliser le logiciel.
2. Connectez vous à la réunion en cliquant sur le lien qui vous a été envoyé : https://us02web.zoom.us/j/81574658348
Votre navigateur va vous proposer d'ouvrir "le client" (préalablement installé) : Cliquez sur OK
3. Une fenêtre du client Zoom s'affiche : cliquez sur Rejoindre une réunion (Join a meeting)




Web-conférences passées


Mercredi 3 juin de 18h30 - 20h avec Guillaume Faburel et Daphné Vialan

Quels sont les communs indispensables aux collectifs d'habitants pour tendre vers l’autonomie ?
Et d'abord de quoi parlons-nous lorsque nous défendons les « communs » : l’eau, la terre, la santé, l’empathie, le respect, est-ce que toutes ces choses indispensables à nos vies font partie des « communs » ? Et surtout comment pouvons-nous nous les réapproprier ? Est ce que cela transforme la manière de construire des vies et des territoires ? Est-ce que cela permet de mieux faire face aux grandes crises globales ?

image Photo_Faburel.jpg (0.3MB)
Guillaume Faburel, Guillaume Faburel est Géographe de formation, professeur à l’Université Lyon 2 et enseignant à l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon. Après une thèse sur les conflits d’environnement concernant les grands équipements, et un séjour de recherche au Massachusetts Institute of Technology - MIT en 2001-2002, il a orienté ses travaux vers les biopouvoirs urbains et les communs territoriaux, ainsi que sur les formes d'engagement et d’alternatives socio-écologiques à la métropolisation. Chercheur à l’UMR Triangle, il a publié en 2018 Les métropoles barbares. Démondialiser la ville, désurbaniser la terre , aux éditions du Passager clandestin, lauréat 2018 du Prix du Livre d’Ecologie Politique, réédité en Poche en 2019.

image DaphneVialan.jpg (1.9MB)
Daphné Vialan, Daphné Vialan accompagne des collectifs qui cherchent à construire un autre monde, pour qu'ils vivent des relations authentiques et fructueuses. Elle accompagne aussi des individus pour les aider à mener une vie davantage en accord avec leurs valeurs. Elle est engagée de l'Arche Non violence et Spiritualité, après avoir vécu 6 ans en communauté au sein de l'Arche de Saint-Antoine. Elle a travaillé 2 ans, à l'Université Lyon 2, UMR CNRS et ENS Triangle, avec Guillaume Faburel sur un projet de recherche qui s’intitule : « L’habiter environnemental. Les transformations par l’environnement de l’agir collectif et de ses savoirs attenants. ».

Pour voir le replay, c'est par ici :

https://www.youtube.com/watch?v=keuqxgFLtkQ&t=258s

Web-conférence "Démarrer son design en permaculture" jeudi 14 mai, 17h

Réaliser son design est présenté dans le MOOC : observer, concevoir, réaliser.
Pourtant au-delà de ces grandes lignes, beaucoup de questions surgissent, des écueils sont à éviter.

Cette web-conférence vise à vous permettre de poser vos questions à Jean-Philippe Cieslak, cofondateur de l'îlot des Combes et permaculteur professionnel et à Marc de la Ménardière, co-réalisateur du film "En quête de sens " et co-fondateur de l'espace Totem , un lieu d'accueil pour lequel Jean-Philippe l'accompagne sur son design. Il nous partagera ses apprentissages et ses retours d'expérience sur les pièges à éviter lorsqu'on se lance.


Pour voir le replay, c'est par ici :

https://www.youtube.com/watch?v=Z0wIDfF8uog&pbjreload=10


Mercredi 6 mai de 18h30 - 20h avec Bertrand Valiorgue et Sylvain Pechoux

et la participation d'Anne et Patrick Beauvillard (Institut des Territoires Coopératifs) sur les postures de coopération

image Bertrand_Valiorgue.png (58.4kB)
Bertrand Valiorgue. Il est professeur de stratégie et gouvernance des entreprises à l'Université Clermont Auvergne, mais aussi docteur en sciences de gestion de l’Institut Français de Gouvernement des Entreprises-EM Lyon. Il fut titulaire de la Chaire Alter-Gouvernance spécialisée sur la gouvernance des coopératives bancaires et agricoles de 2012 à 2019.
image Sylvain_Pechoux.png (0.7MB)
Sylvain Pechoux. Il est co-gérant de la coopérative d’activités agricoles et alimentaires Les Champs des possibles (SCIC-Sarl). Il est également l'un des administrateurs du Réseau national des espaces de tests agricoles (RENETA).

Des formes d'installation agricole plus coopératives et solidaires : une pure utopie ?
Alors que les coopératives agricoles actuelles n'ont parfois de "coopératives" plus que le nom, nous revisiterons ensemble les possibles pour permettre des installations plus collectives et solidaires. En remettant les communs au centre des besoins agri-alimentaires à venir, en montrant les défis du renouvellement de génération des agriculteurs français et des nouvelles aspirations de nombreux néopaysans.

Pour voir le replay, c'est par ici :

https://www.youtube.com/watch?v=q_UguN_nqJk

Dans le cadre du MOOC Permaculture Vendredi 24 avril de 17h - 18h avec Emilie Rousselou et Perrine Hervé-Gruyer

"comment démarrer sa microferme en permaculture ?"
Pourquoi une micro-ferme ? Quelles sont les forces de la démarche permaculturelle ? Comment se former ? Les micro-fermes sont-elles viables ?

image EmilieRousselou.jpg (0.4MB)
Emilie Rousselou est directrice générale de l'association l'Université Du Domaine du Possible à Arles (13). Elle est également formatrice et agricultrice, productrice de spiruline avec son époux dans leur ferme "Spiruline Arc-en-ciel."
image perrinehervegruyerconferencesenergaia2018300x300.png (0.2MB)
Perrine Hervé-Gruyer est conférencière, consultante et professeure certifiée en permaculture appliquée. Elle est également co-créatrice de la ferme biologique du Bec Hellouin (27).

Web-conférence animée par Aurore Delemotte de l'Université des colibris.


https://www.youtube.com/watch?v=kWEVetQVaGM&t=202s


Mercredi 8 avril de 18h30 - 20h avec Vincent Jannot et Mathieu Labonne

Collectifs ruraux en transition : le défi de la résilience

Est-ce que ces collectifs sont plus résilients face à des crises comme celle que nous vivons aujourd'hui ?
De part leurs expériences personnelles et professionnelles sur la vie en collectifs mais aussi dans l'accompagnement à l'installation agricole pour Vincent Jannot et en Oasis pour Mathieu Labonne, nous aborderons les questions de résilience dans les zones rurales.
Ils nous présenterons également les outils existants pour accompagner le développement de cette résilience.

image Vincent_Jannot.jpg (0.3MB)
Vincent Jannot, Vincent Jannot est directeur des programmes et partenariats à Terre de Lien Aveyron (12). Il est également l'un des fondateurs du collectif dans lequel il vit à Vispens (12)
image Capture_decran_20200327_a_191242.png (0.2MB)
Mathieu Labonne, Mathieu Labonne est directeur de la Coopérative Oasis fondée par Colibris en 2018. Il est également membre fondateur de l'écohameau du Plessis à Pontgoin (28).

Pour celles et ceux qui souhaitent revoir la conférence :

https://www.youtube.com/watch?v=sdKRDJq7NbA&t=1420s


Mardi 3 Mars de 18h30 - 20h avec Sophie Thoyer et Pauline Lecole

Les « petites fermes » françaises : le bon format pour l'agriculture paysanne ?

Ni vastes, ni micro, les petites fermes représentent 180 000 en France, soit le tiers des exploitations.
Quel est le profil de celles et ceux qui les gèrent? Quels sont leurs modèles économiques et itinéraires agricoles ? Représentent-elles un avenir pour l’agroécologie en France ? Quelles politiques pour les soutenir ?

image sophiethoyer.jpg (0.1MB)
Sophie Thoyer, Sophie Thoyer est chercheuse en économie de l’agriculture et de l’environnement à l’Institut National de la Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (INRAE) et cheffe adjointe du département scientifique EcoSocio. Elle a longtemps été professeure à Montpellier Supagro avant de rejoindre IRSTEA puis INRAE. Elle est spécialiste des questions de politiques agro-environnementales et de la Politique agricole commune (PAC) sur laquelle elle co-anime un site d’information et de formation CAPeye (supagro.capeye.fr).


image paulineLecole.jpg (40.4kB)
Pauline Lecole est ingénieure à Montpellier Supagro, en charge de la co-coordination du site CAP-eye sur la PAC et de formations de master 2 sur territoires et développement rural. Elle a écrit sa thèse de doctorat sur les petites exploitations agricoles en France et est une spécialiste de l'évaluation des politiques agricoles.

Pour visionner la webconférénce :


Enquête de Sophie Thoyer et Pauline Lécole à faire suivre dans vos réseaux :
Nous sommes une équipe de chercheurs et d’enseignant-chercheurs de INRAE et de Montpellier Supagro. Dans le cadre de nos recherches sur l'appui aux petites exploitations agricoles, nous avons adapté le dispositif petits agriculteurs proposé par la Commission européenne dans la PAC 2014-2020 (mais qui n'a pas été mis en oeuvre en France) pour construire une proposition d'aides spécifiquement adaptées aux besoins des petites exploitations françaises. Nous cherchons à mesurer la pertinence et l'acceptabilité de ce programme.

Nous avons mis en place une enquête en ligne qui s'adresse de préférence aux petites exploitations agricoles (c'est-à-dire ceux qui touchent environ entre 0 et 15 000€ d'aides directes du premier pilier).

Seriez-vous d'accord pour la diffuser auprès d'exploitants agricoles de votre réseau via ce lien ? https://web.supagro.inra.fr/analyse-aidesagricoles

Attention ce premier lien est destiné aux exploitants agricoles. Si vous souhaitez tester l'enquête vous même et que vous ne répondez pas en tant qu'agriculteur, merci d'utiliser ce second lien de test suivant, qui n'est pas à diffuser : est : https://web.supagro.inra.fr/enquete/index.php/793259?lang=fr

Nous sommes à votre disposition pour vous donner plus d'informations sur cette enquête.
Nous vous remercions d'avance pour l'aide que vous pourrez nous apporter

L’équipe de recherche du projet Caption : Pauline Lecole (pauline.lecole@supagro.fr), Raphaele Preget (raphaele.preget@inrae.fr) et Sophie Thoyer (sophie.thoyer@inrae.fr)


Pour information :

image impactons.png (0.1MB)
ImPACtons !, première consultation nationale sur la Politique Agricole Commune (PAC)

Le débat public « ImPACtons ! » qui porte sur la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) a été officiellement lancé dimanche 23 février au Salon de l’Agriculture et aura lieu jusqu’au 31 mai.


Il est organisé par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) , l’autorité administrative indépendante qui garantit le droit à l’information et à la participation du public sur les grands projets, programmes ou plans ayant un impact sur l’environnement.

Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation « attend du débat public qu’il donne les priorités sur lesquelles doivent être ciblées les mesures et financements de la PAC » et s’engage à « reconsidérer certains choix à la suite du débat public ».

Plus d'information sur le site de notre partenaires Terre de Lien : https://terredeliens.org/impactons-premiere-consultation.html