Bienvenue !

Proposition à valider/corriger


  • assurer un suivi des stages universitaires à N&P, veille sur la qualité du travail des étudiants, diffusion des résultats

  • impulser une dynamique de recherche participative pour l’amélioration de nos pratiques

  • répondre à l’ensemble des sollicitations extérieures en terme de partenariat de recherche-action

  • réfléchir à la participation des salariés de la Fédération à ces différents projets.

"le rôle de la commission recherche et améliorations est seulement de mettre en place et d'organiser l'accompagnement de l'étudiant, pas forcément d'encadrer la recherche. Elle répond à une demande émanant par exemple d'un groupe de travail pour établir le besoin de recherche, recruter l'étudiant, organiser son accueil au sein du groupe de travail, assure le collectage et l'archivage des éléments de recherche., tout ceci en partenariat avec le groupe de travail demandeur et le ou la ou les salariés référents-es, ainsi qu'avec la commission finances, pour les éventuels besoins de rémunération et frais de déplacements." réponse de Philippe par mail à une sollicitation.

Sollicitation en attente


Travaux en cours :

- Réponse une sollicitation d'étude sur la durabilité de l’alimentation , mené par le BASIC (www.lebasic.com), en partenariat avec Greenpeace et WWF.
Philippe Piard répond par téléphone, mais on peut contribuer à formuler des arguments sur ce pad : https://semestriel.framapad.org/p/sloak69bcq-9lm8?lang=fr
- 12/02 : nouvelle demande de compléments du BASIC, en incluant d'autres adhérents

- projet COMPAIRS est un projet de 3 ans financé par l'Ademe et Agropolis Fondation où sont partenaire Nature et Progrès, Envirobat BDM, INRAE (UMR LISIS) et le CIRAD (UMR MOISA et Innovation). Ce projet tourne autour de 6 journées de rencontres sur les SPG que l'on explore au travers des principes de succès des communs développés par Ostrom (1990). La première journée aura lieu le lundi 31 mai à Montpellier sur l'action collective et la démocratie collaborative. Deux activités de recherches sont également animées. La première concerne la fabrication concertée de norme collective. Romain Guillerm, étudiant en master de socio-anthropo, auditionné avec certains d'entre-vous, commencera son stage le 11 mars sur les déterminants de la participation des producteurs à la révision du cahier des charges production végétale à Nature et Progrès depuis 2018. Il sera en visite à Ales le jeudi 18 mars. Site en construction: www.certification-participative.org

- projet Territoires Durables est un projet financé par le Ministère de l'Outre-mer et dans lequel Hélène Andrianarinosy, salariée fédé, et moi, proposons un travail sur un guide pour l'élaboration de certification collective dans le cadre de SPG. Ce guide est issus d'un travail bibliographique et d'ateliers réalisés avec des producteurs NP ou non, qui souhaite participer ou participent déjà à une mention collective. Ce guide a vocation a aider à la décision pour choisir quelle forme sera la plus attendue et adaptée pour les nouvelles mentions collectives a Nature et Progres. Il se fait aussi en lien avec le groupe de travail sur les mentions collectives qui se réunit régulièrement depuis 1 an et demi.

- projet « préconference sur les SPG » dans le congrès mondial de la bio. Cette pré-conférence est pilotée par IFOAM (PGS), Nature et Progrès et le CIRAD. Rien est encore totalement décidé sur ce point mais il est possible que nous maintenions une rencontre totalement virtuelle pour le mois de septembre, car une cinquantaine de SPG de par le monde avaient déjà envoyé des contributions et ont été sélectionnés. On s'est dit que ce serait dommage de ne même pas les écouter. Mais nous considérons que cet événement virtuel ne peut être qu'un pré-événement, car nous souhaitons pouvoir faire une VRAIE rencontre mondiale des SPG en 2022.

- la thèse de Claire Dorville « Certifier la qualité sur les marchés alimentaires par des Systèmes Participatifs de Garantie (SPG) : une approche par les communs », financée par le ministère de la recherche, en partenariat avec Nature et Progrès et le CIRAD, où elle analyse les contextes contrastés entre le Brésil et la France en terme de reconnaissance des SPG et les effets que cela a sur leur mode de gouvernance et leur dynamique de changement. Elle devrait déposer sa thèse en juin et soutenir en septembre. Elle pourrait venir présenter l'ensemble de son travail lors d'un conseil fédéral ou une AG.

Prochain rendez-vous :

pas de framadate en cours
pad pour l'ODJ de la prochaine réunion : https://mypads.framapad.org/mypads/?/mypads/group/np-commission-recherche-v0179q705/pad/view/odj-reunion-commission-recherche-np-my17hq7ne