Histoire et Origines de L’Arbre et la Pirogue

(anciennement Pangkor)


Pangkor, c'est exotique comme nom ça !

Je suis née le 9 mars 2018, après plus de 18 mois d'incubation dans les têtes de mes initiateurs. Mon nom est Pangkor, ça vous parait exotique, c'est normal, c'est le nom d'une île en Malaisie. Cette île représente le voyage, l'arrachement à soi-même, à nos habitudes de vie, cette expérience de sortir de sa zone de confort que nous cherchons tous en tant qu'êtres humains.
C'est alors que nous réalison que la vie est un équilibre entre ces moments de grande curiosité, d'exploration et de découverte ; et le besoin de construire, de contribuer avec sens à notre échelle pour un monde meilleur, de développer ses compétences, de s'enraciner dans une communauté, de créer du lien social durable, bref de coopérer.
C'est alors qu'une citation venant de l'île du Vanuatu a pris tout son sens pour nos fondateurs :

"Tout homme est tiraillé entre deux besoins, le besoin de la Pirogue, c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre, c’est à dire de l’enracinement, de l’identité. Les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre. Jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre que l’on fabrique la Pirogue."

Mythe mélanésien de l'Arbre et la Pirogue




Diapo11
Le projet associatif de Pangkor c'est:
Montrer par l'exemple, qu'une vie heureuse pour l'humanité et soutenable pour notre planète est possible en se basant sur le collectif et la coopération.

L'objectif est de créer une communauté de vie et de travail (ouverte au monde), basée sur deux espaces en interaction dans le sud-ouest de la France. Le projet associatif, porté par le collectif de l'Arbre et la Pirogue, c'est à la fois un espace de vie partagée (type habitat partagé / Oasis de vie) et un espace d'activité (type Tiers Lieu / Oasis Ressources).


Diapo13
Diapo14bis

L'accueil est un point central de l'activité du projet qui souhaite remettre au centre l'humain dans sa relation avec lui-même, les autres et la nature.

La rencontre étant source de créativité, Pangkor souhaite développer à terme un espace de co-working voir même un incubateur de "projets de société" (= bon pour l'homme & bon pour la planète).
Une grande importance est donnée à la gouvernance du projet qui se veut rotative pour permettre aux membres de la communauté de pouvoir avoir des temps de projet dans ou hors l'écolieu (on pourra revenir sur ce point plus en détail par la suite si vous le souhaitez).

C'est alors que tout à commencé


En pleine recherche d'un travail qui ai du sens, après 5 ans d'études, Aurélie pense qu'elle devrait créer son métier, afin de pouvoir à la fois faire pousser, grandir et se développer son Arbre, mais aussi s'accorder des temps "Pirogues".

Paul, quant à, lui était alors en cours de thèse en biologie sur des questions liées à la toxicologie. La recherche est un milieu qui le passionne, notamment la recherche expérimentale. C'est pourquoi, une fois son doctorat en poche (début 2018) il s'est donné un an pour créer leur futur habitat, et expérimenter la transition vers un mode de vie plus durable. Après avoir achevé la construction de la Tiny, il est repartit pour un an dans un projet de recherche au sein de l'Université de Technologie de Compiegne, recherche portant sur des modèles de peaux reconstruite pour soigner notamment les grands brulés.

Paul et Aurélie ont alors décidé de communiquer sur le projet, et avec un petit collectif de soutien, ils créent l'association Pangkor. L'association employeur d'Aurélie L'Arche Oise est un partenaire fort de leur projet leur mettant à disposition un espace de travail.

Et puis en 2018, leur chemin a croisé Coline et Djalel, un autre couple qui rejoint l'aventure en 2019. Coline a étudié dans la même université qu'Aurélie, elle s'est spécialisée dans l'industrie agroalimentaire, en particulier en recherche et développement dans le sans-gluten. Djalel lui, de formation Génie Civil est aujourd'hui entrepreneur dans le bâtiment, il a créé son entreprise dans le domaine de l'étanchéité à l'air.

Tout au long de leur chemin, les membres de l'association plantent des graines. Un contact en 2017 lors des rencontres de la permaculture organisées à Coucy le chateau dans l'Oise, croisé en recroisé en 2019 (ce n'est plus du hasard!) promet déja deux nouveaux membres pour le collectif de l'Arbre et la Pirogue pour 2020.

La coopération ne fait que commencer !