<< Espace Collaboratif /Wiki des Bénévoles / Ciné échanges

Cadre de notre mission en entreprise


  • Participer à des débats au sein des entreprises est une étape dans le processus de changement de société. Dans chaque entreprise il y a des Êtres Humains qui ne demandent qu’à ouvrir encore un peu plus leurs cœurs et consciences, et ...passer à la transition.

  • Vérifier avec l'entreprise ce qui est entendu par "débat" pour savoir dans quel but ils souhaitent organiser un ciné échange avec les Colibris. Beaucoup de personnes autour de nous ne sont pas dans la lignée de Pierre Rabhi et le remettent en cause, le fait d'expliquer ce que l'association fait et dans quelle lignée est la portée de ce film est important. Le mieux serait d'avoir noir sur blanc l'objectif précis de l'intervention pour laquelle nous sommes sollicités, de la part de la structure concernée. S'accorder avec eux (ou non) sur un objectif qui convienne à tous (et qui peut différer un peu de celui qu'ils annoncent au départ), avoir une trace écrite en cas de dérive, et une base de communication pour clarifier notre position auprès du public si besoin.

  • Ne pas intervenir pour des structures trop décalées avec les valeurs du mouvement. L'image qui en découlerait serait contre-productive. Dans les cas limites, la manière de communiquer sur les interventions concernées pourrait clarifier notre position : nous ne nous prêtons pas au greenwashing, notre acceptation d'intervenir et les modalités de l'intervention se jouent carte sur table, avec l'idée qu'en chaque structure, il y a des humains, des citoyens qu'il est bon de sensibiliser. Peut-être faut-il s’assurer au préalable de l’éthique et définir les cas limites “hors jeu” comme déjà abordé dans la thématique “Convergences et Ciné Echanges”.

Lorsque nous hésitons pour des raisons éthiques, nos filtres de décision pourraient inclure ces questions :

  • L'objectif idéal des décisionnaires de la demande reçue nous parait-il sincèrement et expressément être : faire évoluer positivement les valeurs et pratiques de leur entreprise, dans le sens de ce que soutient le mouvement ?
  • Cette animation est-elle pour eux un moyen de sensibiliser de l'intérieur le personnel, et éventuellement leurs propres responsables, en vue de contribuer à atteindre l'objectif précité, de faire leur part, en somme ?
  • Les conditions / modalités d'animation souhaitées par la structure concordent-elles avec cet objectif ?
  • Quelle communication sera faite sur intervention par la structure concernée ?