Actu 10 - « Réussir la transition énergétique » : présentation du scénario NégaWatt

test_soiree-negawatt-600x300.jpg
Description : Le 11/04/2017 L'Espace info ÉNERGIE Rhône Métropole de Lyon, en partenariat avec L'ALE à organisé une conférence-débat et à proposé à Colibris Lyon Reliance d'y participer. Une conférence dédiée à la présentation du nouveau scénario NégaWatt. L'un des plus ambitieux à ce jour en France pour l'Horizon 2050. En réseau avec 8 autres associations. Nous étions 200 personnes. Dont un grand nombre de citoyens en quête d'informations justes et fiables.

__"La communauté de la transition énergétique"__:


  • Alternatiba Rhône : Proposer des alternatives au changement climatique et la justice sociale
  • Amis de la terre : Un réseau d'une trentaine de groupes locaux en faveur de la justice.
  • Anciela : Accompagne les engagements et les initiatives des citoyens en faveur de ...
  • Frapna : Pour l'environnement.
  • Greenpeace : O.N.G déforestation, climat, océan
  • Refedd : Un réseau Français d'étudiants pour le développement durable.
  • Toits en transition : Développer les installations en énergies renouvelables et photovoltaïque.
  • ALE : Favoriser l’échange et l’engagement vers la transition énergétique.
  • Colibris : Pour une société plus écologique et plus humaine.


**Sobriété, efficacité et énergies renouvelables**


Négawatt:


Négawatt est une association, créée en 2001, constitué d'expert de l'énergie.

Un NégaWatt, c'est une unité d'énergie économisée - <néga> pour négatif. Grâce aux énergies renouvelables, à l'isolation du bâti ou au raccourcissement des circuits économiques, il est possible, selon les auteurs, de mettre sur pied un système économique qui soit écologiquement viable à l'échelle d'un pays, et même au-delà. À technologie constante, notre société renferme d'importants «gisements de NégaWatts».

Selon l'engagement de la COP 21 à Paris, le scénario a été conçu pour rester en dessous de la barre des + 2°C annoncé par le changement climatique, sur les bases de notre système énergétique actuel.

Car la demande mondiale d’énergie croît de 2% par an en moyenne. Si elle a tendance à ralentir dans les pays industrialisés, en France, malgré la crise, la consommation d’énergie des ménages continue d’augmenter. Cette situation ne peut être durable. C’est pourquoi l’association Négawatt a élaboré des scénarios de transition énergétique.

Marc Jedliczka a souligné le caractère urgent d'agir afin d'appliquer tout de suite un scénario de transition énergétique quelque soit le nouveau gouvernement qui va être en place en mai prochain.


Marc Jedliczka : "Notre association travaille sur des scénarios énergétiques pour la France à une échelle de 50 ans. Notre démarche se résume en trois mots : sobriété, efficacité et énergies renouvelables. Le scénario Négawatt est un outil au service de ceux qui souhaitent réfléchir à la transition énergétique afin de répondre aux enjeux énergétiques, climatiques et environnementaux. C’est une méthode de réflexion qu’on peut appliquer au niveau individuel, collectif, d’un État, d’une entreprise ou d’un village. Quand on prend le temps d’y réfléchir, on se rend compte qu’on peut tout à fait produire autrement et réduire la consommation par un tas de solutions très simples."

Entretien avec Marc Jedliczka : https://negawatt.org/IMG/pdf/1203_altermondes_itw_m.jedliczka.pdf

image 26796_une.jpg (50.2kB)

Dans ces installations photovoltaïques, je vois de l'énergie propre, la fin du pillage des ressources de la planète. La fin des forages pétroliers. La fin des guerres énergétiques. La fin de l'exploitation du gaz de schiste. Et cependant tous nos besoins en énergie renouvelable garantis . Ceci pourrait faire gagner des milliards à de grands investisseurs ... (Toute proportion gardée)

"La croyance dans les bienfaits du nucléaire est devenue théologique. Enfin, dernier problème: notre addiction. Nous sommes des drogués de l’énergie pas chère. C’est pourquoi Négawatt prône la sobriété face à l’ébriété énergétique. Tout un chacun est concerné."

Le consumérisme ambiant ne saurait perdurer, car il accroît en permanence les flux de matières et la consommation d'énergie. Ses effets aliénants sur les personnes ne sont de surcroît plus à démontrer. Une société «NégaWatt» est une société de la sobriété où des possibilités de consommation sont délibérément écartées car considérées comme néfastes..." Réf: Le monde diplomatique de février 2017 par Razmig Keucheyan

"La transition écologique suppose de faire des choix à tous les niveaux, de production, de consommation du système énergétique dans son ensemble. Mais sur quelle base ? C'est la question qu'aborde le Manifeste négaWatt qui nous a été présenté par Marc Jedliczka."

En France, nous avons besoin :


• De chauffage (eau chaude, cuisson, processus industriel) cela représente 50% de l'énergie totale consommée • De déplacement (de personnes, de biens..) 35% • De faire fonctionner des appareils, machines (électricité spécifique) 15%

Cette énergie provient à :

• 48% des fossiles (pétrole, gaz)
• 42% du nucléaires
• 10% des énergies renouvelables (bois, hydraulique)

Le scénario intègre 3 grandes notions :

• L'efficacité c'est à dire réduire la quantité d'énergie utilisée pour le même service
• Le renouvelable c'est à dire développer les sources d'énergies renouvelables
• La sobriété c'est à dire prioriser les besoins (individuels et collectifs).

La sobriété mis en avant dans le scénario met chaque individu face à la question de ses besoins véritables. c'est observer consciemment son style de vie et de définir sa zone de confort sans superflu (quel est mon objectif ? Est-ce nécessaire d'utiliser cet appareil électrique ? D'acheter cet objet ? Pour mes vacances, si je veux oublier un temps tous les soucis de papier, boulot, ai je besoin de prendre l'avion pour aller loin et être dépaysé ?...)

Les enjeux et les priorités se situent au niveau :

• Des bâtiments objectifs n°1 : rénover en totalité le parc bâti d'ici 2050, cela représente 30 millions de logements.
• Des transports : premier secteur d'émission de gaz à effet de serre, favoriser les infrastructures pour les transports doux et faire marcher les véhicules par de l'électricité (20%) et du gaz (80%)
• Des usages des sols et de la biomasse (le sol permet de stocker du CO2), voir scénario afterres 2050
• Des biens d'équipement, favoriser l'économie circulaire, l'éco-conception...

Le stockage d'énergie pourrait se faire par méthanation (réaction utilisant du CO2 et de l'électricité pour produire du méthane qui est facilement stockable et sa combustion permet de nouveau de produire de l'énergie)

Une comparaison d'importance :

L'électricité devient une ressource au même titre que le plastique issu de la transformation du pétrole ou du papier issu de la transformation du bois. Il est préférable de ne pas produire de déchets, plutôt que de les recycler. Il en va de même dans le domaine de l'énergie, il serait préférable de ne pas construire d'autres centrales nucléaires ou voir Iter* comme la seule solutions d'avenir concernant les énergies renouvelables* alors que du début à la fin, le soleil nous donne tout. En un an, il produit plus d'énergie que l'ensemble de toutes les centrales nucléaire à charbon ou autre de la planète.

Un NégaWatt est une unité d'énergie qui n'est pas produite ex: par une meilleure isolation...

Il faudrait arrêter (d'ici 2050) de produire de l'énergie au moyen de centrales qui consomment une énorme quantité de matières fossiles comme l'uranium. Souvent acheté au prix fort à des pays sous dictature. Cela éviterait d'agrandir ou de trouver d'autres lieux de stockages pour les déchets radioactifs.


"L'énergie nucléaire peut-elle être considérée comme une énergie renouvelable ? La réponse est non : l'uranium, employé aujourd'hui pour la fission, reste une ressource fossile et limitée. Néanmoins, si l'Homme parvenait à maîtriser la fusion (Iter), la donne pourrait changer... Les déchets nucléaires produits seraient par ailleurs moins importants."

Aussi, comme pour la gonette (la monnaie locale et citoyenne lyonnaise) qui nous encourage à acheter local, le manifeste Négawatt, nous invite à produire une énergie locale. En exploitant tous les «gisements de NégaWatts». Isolation des logements, nouvelles installations, nouvelles normes, etc etc...

image photovoltaique2444.jpg (0.9MB)

Conclusion :

Tout concorde, une simple rétrospective éclairée montre que toutes les décisions ont été prises en dépit du bon sens. Et ce n'est pas l'exception qui confirme la règle. Le confort des pays dits riches passe avant les investissements à long terme qui permettraient de faire de réelles économies.

* L'énergie fossile est celle qui est tirée principalement du charbon, du pétrole et du gaz naturel. Elles sont appelées fossiles car elles proviennent de la décomposition très lente d'éléments vivants (surtout des plantes) il y a plusieurs millions d'années.

* Iter : est un réacteur de recherche civil à fusion nucléaire de type tokamak. Le projet de recherche s'inscrit dans une démarche à long terme visant à l'industrialisation de la fusion nucléaire

* Les énergies renouvelables : Sont classées dans la catégorie des énergies renouvelables, toutes les énergies que la nature constitue ou reconstitue plus rapidement que l'Homme ne les utilise. Elles peuvent ainsi être considérées comme inépuisables à l'échelle du temps humain.

Par Yannick, Charles et Christine.
Site Internet en référence : https://www.negawatt.org
Etat : En cours